BFMTV

Zara retire de la vente son pyjama à étoile jaune

Zara a retiré ce pyjama de la vente mercredi.

Zara a retiré ce pyjama de la vente mercredi. - Capture d'écran du site de Zara.

Les internautes se sont offusqués de la ressemblance avec l'uniforme porté par les prisonniers des camps de concentration. La marque avait déjà fait scandale en brodant des croix gammées sur un de ses sacs.

Le modiste espagnol, Zara, a dû retirer de sa boutique un modèle de marinière pour enfants ornée d'une énorme "étoile de shérif". La combinaison évoquait indubitablement l'uniforme porté par les juifs dans les camps de concentration nazis.

Très vite, les internautes ont fait le lien, et ce mercredi, les réactions oscillaient entre incrédulité, dégoût et humour noir.

Deuxième scandale pour Zara

Après avoir retiré la marinière de sa boutique en ligne, Zara s'est excusé sur Twitter. La marque maintient que "le design du T-shirt a été uniquement inspiré par les étoiles de shérif des films de Western classiques, comme l'indiquait l'intitulé" du T-Shirt sur leur site, dans un courrier à BFMTV.com.

"Nous ne voulons qu'aucun de nos produits ou design soit perçu comme étant irrespectueux ou offensant", affirme également la marque, qui avait été au centre d'un autre scandale il y a quelques années, quand un de ses sacs avait été orné de croix gammées. A l'époque, Zara avait affirmé qu'il s'agissait de swastikas, un symbole religieux indien.

Joseph Sotinel