BFMTV

Un doodle pour les 215 ans de la Comtesse de Ségur

Le doodle de Google pour les 215 ans de la naissance de la Comtesse de Ségur.

Le doodle de Google pour les 215 ans de la naissance de la Comtesse de Ségur. - -

Sophie Rostopchine, plus connue sous le nom de Comtesse de Ségur, auteur des "Malheurs de Sophie" était née le 1er août 1799. Google lui consacre un doodle.

Les malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur ont marqué des générations entières d'enfants, traumatisés par les ennuis à répétition de cette pauvre enfant à la fois gourmande et menteuse mais tellement imaginative en matière de bêtises... Qui n'a jamais eu l'idée de se couper les sourcils, de sortir les poissons de leur bocal ou de dévorer, juste pour goûter un petit morceau, tous les fruits confits de la boîte?

La Comtesse de Ségur, à qui l'on doit aussi Un bon petit diable, Le général Dourakine, Les petites filles modèles, ou encore La fortune de Gaspard aurait aujourd'hui 215 ans. Google lui consacre donc un doodle.

Issue d'une famille de la noblesse russe, Sophie Rostopchine passe son enfance près de Moscou. Elle est témoin en 1812 du spectaculaire incendie de la ville par Napoléon, avant de s'exiler en France avec sa famille à l'âge de 18 ans.

"N'écris que ce que tu as vu"

En 1819, elle épouse Eugène de Ségur, qui lui fera huit enfants. La polyglotte comtesse de Ségur- elle parlait cinq langues- ne vient que tard à la littérature. Elle a déjà plus de 50 ans quand elle écrit son premier livre, Les nouveaux contes de fées. Toute l'oeuvre de la comtesse de Ségur, souvent très réaliste, est fortement inspirée de sa vie, à la fois de sa propre enfance en Russie, mais aussi de ses enfants et petits-enfants. "N'écris que ce que tu as vu", était sa devise.

Sophie de Ségur meurt le 7 février 1874, à Paris, entourée de ses enfants et de ses petits enfants. Ses livres continuent de faire florès: en 2010, 29 millions d'exemplaires ont été vendus.

Magali Rangin