BFMTV

Peau d'Âne réinventé en comédie musicale au Théâtre Marigny

Catherine Deneuve dans "Peau d'âne" de Jacques Demy

Catherine Deneuve dans "Peau d'âne" de Jacques Demy - CIC

Après cinq ans de travaux, le Théâtre Marigny va rouvrir ses portes avec une adaptation du film culte de Jacques Demy, Peau d'âne.

Le film Peau d'Âne sera pour le première fois monté en comédie musicale au théâtre Marigny à Paris qui va rouvrir ses portes le 14 novembre après cinq ans de travaux. A l'initiative de Jean-Luc Choplin, ancien directeur du Châtelet où il a permis le retour en force de la comédie musicale et désormais aux commandes de Marigny, cette version scénique respectera l'esprit du long métrage de Jacques Demy sorti en 1970.

Compositeur des musiques du film, Michel Legrand, 86 ans affirme s'être remis "avec enthousiasme" à sa table de travail afin de créer des musiques supplémentaires pour cette comédie musicale mise en scène par l'Espagnol Emilio Sagi (Le Chanteur de Mexico, 2006).

"Ce projet que m'a proposé Jean-Luc Choplin, m'enchante. Ce sera une transposition du film sur scène. Une sorte de Peau d'Âne en relief", confie le compositeur.

Michel Legrand de retour à la composition

"Prenez de la, prenez de la farine. Versez dans la, versez dans la terrine...": les célèbres chansons du film seront spécialement réorchestrées en version symphonique. "Le nombre de chansons sera le même, dans la même tonalité. Pendant les dialogues parlés, je suis en train de composer des musiques additionnelles dans l'esprit du film", précise le compositeur.

"Le succès du film et des chansons auprès de plusieurs générations, m'enthousiasme et m'épate à la fois. Le même phénomène existe pour les deux autres films que l'on a faits avec Jacques Demy, Les Parapluies de Cherbourg et Les Demoiselles de Rochefort. A chaque fois, nous les avons faits dans le bonheur, le plaisir et la joie d'inventer", ajoute-t-il.

"Avec cette comédie musicale, Peau d'Âne va revivre et survivre. C'est un régal de me mettre au travail pour cette réorchestration et ces musiques supplémentaires", souligne Michel Legrand. "Dès que c'est quelque chose qui est difficile, j'accepte! C'est comme ça que l'élève que je suis, progresse".

"Le merveilleux fait irruption dans le quotidien"

Pour le metteur en scène Emilio Sagi, "avec Peau d'Âne, tout participe de l'alchimie de Jacques Demy où le merveilleux fait naturellement irruption dans le quotidien". "Sans trahir et sans copier, en préservant les éléments iconiques, il faut couler l'oeuvre selon une méthodologie contemporaine", promet-il dans la note d'intention de cette "féérie musicale" annoncée.

En montant Peau d'Âne avant deux autres comédies musicales dont Mam'Zelle nitouche, célèbre opérette française créée en 1863, Jean-Luc Choplin souhaite refaire de Marigny "un théâtre musical, éclectique, un théâtre de la légèreté et du bonheur".

Fabien Morin avec AFP