BFMTV

Le Mondial de l’Auto vers un record...

-

- - -

Le Mondial de l’Auto affiche de très bons chiffres de fréquentation en 2008, malgré un contexte difficile.

A trois jours de la fermeture du Mondial de l'Auto (dimanche à 20h00), les organisateurs tirent un premier bilan très satisfaisant. Déjà plus d'1 million de visiteurs, et le record de fréquentation de 2006 (1 400 000 visiteurs) pourrait être battu.

Parmi ce million de visiteurs, les gens sont-ils venus pour acheter, ou juste pour rêver ? A cette question, Thierry Hesse, le Commissaire Général du Mondial, répond « les deux. Un indicateur important, c'est qu'un certain nombre de constructeurs ont déjà plus de prises de commandes qu'il y a deux ans. C'est évidemment très étonnant, il faut le dire, et encourageant pour l'industrie automobile. Et puis il y a des gens qui viennent rêver. C'est vrai qu'il y a aussi des voitures mythiques, exceptionnelles, que les gens n'ont pas les moyens d'acheter. Mais vous savez, pouvoir, pendant quelques heures, dans le contexte dans lequel nous vivons, venir rêver en famille au Mondial de l'Auto, c'est vraiment très appréciable ».

D'autre part, il ne cache pas sa joie devant ces bons chiffres de fréquentation : « A dire vrai, avant le début du Salon, on m'avait prédit le pire vu le contexte économique, l'augmentation du prix du pétrole, et puis les oiseaux de mauvaise augure n'arrêtaient pas de dire que les gens se détournent de l'automobile. Moi j'ai toujours été raisonnablement optimiste, et les résultats que nous avons pour l'instant le prouvent : nous avons dépassé le millionième visiteur, nous sommes à peu près sur la base des chiffres records d'il y a deux ans... Et puis j'espère qu'on restera le plus grand salon du monde, c'est mon souhait ».

Pour ceux qui souhaiteraient profiter des derniers jours d'ouverture, les infos pratiques :
Le lieu : Parc des expositions, Porte de Versailles Paris (15ème) Les horaires : Ce vendredi jusqu'à 22h, samedi et dimanche de 10h à 20h. Le prix : 12 euros pour les adultes, 6 euros pour les 10-10 ans, gratuit pour les enfants de moins de 10 ans.

La rédaction et Yannick Olland