BFMTV

Le livre pour enfants de la semaine: "Le tigre qui s’invita pour le thé"

"Le tigre qui s’invita pour le thé" de Judith Kerr

"Le tigre qui s’invita pour le thé" de Judith Kerr - Albin Michel Jeunesse

EN IMAGES - Chaque semaine, la rédaction de BFMTV vous fait (re)découvrir un livre pour enfants... et pour les plus grands. Ce samedi, une rencontre incroyable pour le quatre-heures.

Intemporel. Voici ce qui vient immédiatement à l’esprit lorsque, petit ou grand, on découvre cette histoire incroyable du Tigre qui s’invita pour le thé. Si l’histoire de Judith Kerr a été publiée pour la première fois en 1968, pourtant, près de 50 ans après, cet étrange félin qui frappa un soir à une porte londonienne n’a pas pris une ride.

"Le tigre qui s’invita pour le thé" de Judith Kerr
"Le tigre qui s’invita pour le thé" de Judith Kerr © Albin Michel Jeunesse

“Simple comme bonjour”, comme dirait Prévert. Et pourtant, cette aventure, la jeune Sophie, tout comme nous, lecteurs,ne l’oubliera pas de sitôt.

Imaginez-vous en plein après-midi en train de prendre un quatre heures.... quand une grosse bébête poilue se pointe. Pas féroce pour un poil, notre tigre tout sourire, poli comme pas permis, s’excuse d’avoir “une faim terrible”. Avec un flegme tout britannique, la maman de Sophie l’invite - évidemment - à prendre le thé. La suite est à croquer.

"Le tigre qui s’invita pour le thé" de Judith Kerr
"Le tigre qui s’invita pour le thé" de Judith Kerr © Albin Michel Jeunesse

Les mauvaises langues (de gros chats) s’en pourlèchent déjà: la bête va dévorer la belle! Et pourtant, non: l’inévitable n’arrivera jamais.

Notre fauve déchaîné, cet inconnu fascinant et si mystérieux, se montre aussi bien élevée que notre petite fille modèle. Doux, calme… mais affamé: notre félin est un gentleman venu d’ailleurs. Et une fois de plus, la proverbe a raison: l’habit ne fait pas le tigre.

"Le tigre qui s’invita pour le thé" de Judith Kerr
"Le tigre qui s’invita pour le thé" de Judith Kerr © Albin Michel Jeunesse

Dans cet album incontournable, aux couleurs chatoyantes, Judith Kerr, née en 1923 dans une famille juive de Berlin et qui a fuit l’Allemagne à l’arrivée d’Hitler en 1933, laisse aux lecteurs le choix de l’interprétation: si les plus jeunes sont portés par une histoire à rugir de plaisir, les plus âgés seront forcément touchés par cet étranger mystérieux, envahissant mais si attachant... 

Le tigre qui s’invita pour le thé de Judith Kerr (traduit de l'anglais par Ramona Badescu), à partir de 3 ans, 14,90€ (Albin Michel Jeunesse)

"Le tigre qui s’invita pour le thé" de Judith Kerr
"Le tigre qui s’invita pour le thé" de Judith Kerr © Albin Michel Jeunesse
Xavier Allain