BFMTV

Fréquentation record au Palais de la Porte Dorée à Paris

Le palais de la porte Dorée abrite le musée de l'histoire de l'Immigration et un aquarium tropical.

Le palais de la porte Dorée abrite le musée de l'histoire de l'Immigration et un aquarium tropical. - Thomas Samson - AFP

La fréquentation du Palais de la Porte Dorée a atteint un record en 2019.

Le Palais de la Porte Dorée, musée national consacré aux migrations et qui accueille aussi l'Aquarium tropical de Paris, a accueilli plus de 525.000 visiteurs en 2019, une fréquentation record confirmant une hausse constante (+59% depuis 2016).

L'exposition originale "Paris-Londres - Music Migrations", sur les échanges musicaux et culturels notamment dans les années 1960-1980, a également battu un record de fréquentation.

Environ 242.000 personnes ont visité l'Aquarium attirées par deux expositions phares --"Aqua, l'eau de haut en bas" et "Baleinopolis"--. 139.600 personnes ont visité le musée et 143.600 autres ont profité de sa programmation culturelle.

François Héran, professeur au Collège de France à la chaire "Migrations et sociétés", va diriger le Conseil d'orientation de l'établissement public, en remplacement de l'historien Benjamin Stora qui était à ce poste depuis 2014.

Un bâtiment construit pour l'Exposition coloniale

Connu encore parfois sous son ancien nom de "musée national des Arts d'Afrique et d'Océanie", ce bâtiment a été construit pour l'Exposition coloniale de 1931 par l'architecte Albert Laprade, dans un style Art déco. D'abord "musée des Colonies" -avec sa dédicace "À la France colonisatrice et civilisatrice" -, il changera plusieurs fois de nom: "musée des colonies et de la France extérieure" en 1932, "musée de la France d'outre-mer".

En 2003, il ferme ses portes. Ses collections partent rejoindre le nouveau musée du Quai Branly. En 2004, le Palais de la Porte Dorée est destiné à accueillir la future Cité nationale de l'histoire de l'immigration: un renversement de perspectives à partir du même patrimoine. Des travaux aboutissent à l'ouverture du musée en 2007.

CB avec AFP