BFMTV

Cinq finalistes, dont quatre femmes, pour le Goncourt des lycéens

Le Goncourt des Lycéens sera décerné le 25 novembre 2021 (photo d'illustration)

Le Goncourt des Lycéens sera décerné le 25 novembre 2021 (photo d'illustration) - -

Le Goncourt des lycéens sera décerné jeudi 25 novembre. Parmi les cinq finalistes figurent Christine Angot, Clara Dupont-Monod, Anne Berest et Lilia Hassaine.

Cinq auteurs, dont quatre femmes, restaient en lice lundi pour le Goncourt des lycéens qui sera décerné jeudi à Rennes, en clôture de la saison des prix littéraires, ont annoncé les organisateurs.

Les cinq finalistes, dont la lauréate du prix Médicis Christine Angot et celle du prix Femina Clara Dupont-Monod, ont été sélectionnés "après deux mois de lectures assidues des 14 romans en lice" par les lycéens délégués de chaque région qui ont délibéré lundi à huis clos, selon un communiqué de presse.

Annonce à Rennes

Les délibérations régionales du Prix Goncourt des Lycéens, créé et organisé par la Fnac et le ministère de l'Éducation nationale, se sont déroulées à Lyon, Metz, Nantes, Nîmes, Paris et Rennes.

Les 13 lycéens délégués, désignés pendant ces délibérations régionales, doivent se retrouver jeudi à Rennes, berceau du prix, pour la délibération nationale.

Ils annonceront le lauréat à 12h45 depuis l'Hôtel de Ville de Rennes. La remise du prix aura lieu à Paris, à 19h00 le même jour, au ministère de l'Éducation nationale.

Les 5 romans finalistes (par ordre alphabétique) sont:

- Christine Angot, Le Voyage dans l'Est (éd. Flammarion), qui figurait parmi les quatre finalistes du Goncourt, décerné cette année à Mohamed Mbougar Sarr.

- Anne Berest, La carte postale (éd. Grasset), romancière et scénariste, co-créatrice, notamment de la série Mytho.

- Clara Dupont-Monod, S'adapter (éd. Stock), qui était également en lice pour le Goncourt.

- Patrice Franceschi, S'il n'en reste qu'une (éd. Grasset), qui évoque la lutte des combattantes kurdes contre Daech.

- Lilia Hassaine, Soleil amer (éd. Gallimard), journaliste de Quotidien, dont c'est le deuxième ouvrage.

En 2020, le Prix Goncourt des Lycéens avait été attribué à Djaïli Amadou Amal pour son roman Les impatientes (éditions Emmanuelle Collas).

M. R. avec AFP