BFMTV

Adolf Hitler: Un micropénis en plus d’un testicule non descendu ?

Adolf Hitler était le Chancelier du Troisième Reich du 30 janvier 1933 au 30 avril 1945.

Adolf Hitler était le Chancelier du Troisième Reich du 30 janvier 1933 au 30 avril 1945. - HEINRICH HOFFMANN / FRANCE PRESSE VOIR / AFP

Soixante-dix ans après sa mort, Adolf Hitler et son appareil génital continuent à faire couler de l’encre. Les auteurs du livre Hitler's Last Day: Minute by Minute revendiquent que le dictateur nazi était atteint d’une malformation au niveau du pénis et d'une deuxième au niveau des testicules.

Y aurait-il une explication rationnelle à la folie d’Adolf Hitler? Plusieurs historiens pensent avoir trouvé des réponses. Au mois de décembre, un historien allemand défrayait déjà la chronique: après avoir consulté un rapport médical du Führer datant de 1923, le Professeur Peter Fleischmann affirmait que ce dernier était atteint de "cryptorchidie droite". Autrement dit, le dictateur nazi n’avait qu’un seul testicule. Mais selon d'autres historiens, l’instigateur de la Seconde Guerre mondiale avait une deuxième malformation au niveau de l’appareil génital pour le moins embarrassante.

Des tabloïds britanniques, dont le Daily Starse sont récemment penchés sur un livre intitulé Hitler's Last Day: Minute by Minute, publié le 9 avril dernier. Selon les auteurs de ce récit – le journaliste Jonathan Mayo et l'écrivain Emma Craigie – l’Autrichien était doté d’un pénis difforme. "Certains pensent que Hitler avait deux anomalies génitales: un testicule non descendu et une malformation rare appelée hypospadias qui se manifeste par l’ouverture de l’urètre du côté inférieur du pénis et non au niveau de l’extrémité", ont-ils écrit dans les pages de leur livre, après avoir consulté de nouveaux rapports médicaux. Le Führer devait ainsi uriner par un trou qui se situait en dessous du pénis au lieu de se trouver au bout du gland. Même si le lien entre l’hypospadias et le fait d’avoir un pénis anormalement petit n’est pas systématique, certains médias affirment inexactement que le créateur du parti nazi était doté d’un micropénis. 

Cela fait des décennies que des rumeurs à propos des anomalies génitales d’Adolf Hitler circulent: une chanson populaire écrite par le Colonel Bogey March évoquait déjà le testicule non descendu du dictateur nazi.

Ces anomalies permettraient d’expliquer la raison pour laquelle Adolf Hitler n’ait pas eu de descendance. Selon Ian Kershaw, un spécialiste de la Seconde Guerre mondiale, le dictateur aurait eu un rapport à la sexualité plutôt difficile. D’autres soutiennent que ce dernier avait horreur qu’on le voit nu.

>> À LIRE AUSSI: Que faire de l'encombrante maison d'Hitler?

Priscilla Peyrot