BFMTV

22 août 1911: vol de la Joconde, Picasso et Apollinaire soupçonnés

La Joconde en 1947, au musée du Louvres (photo d'illustration)

La Joconde en 1947, au musée du Louvres (photo d'illustration) - AFP

Pendant deux ans, le tableau a disparu du Louvre. Les théories les plus extravagantes ont circulé sur le sort de Mona Lisa.

Qui a volé la Joconde? Pendant deux ans, la question a tenu en haleine la presse française. Le vol, survenu il y a tout juste 103 ans ce vendredi, a mobilisé 60 agents de police, et a poussé à la démission le directeur du musée de l'époque.

Deux "stars" de la scène artistique du début du XXème siècle, Guillaume Apollinaire et Pablo Picasso, ont même été interrogé par la Police. Le secrétaire d'Apollinaire avait en effet volé des statuettes antiques, et en avait revendu une au peintre espagnol. Picasso s'en est d'ailleurs inspiré pour son tableau des Demoiselles d'Avignon. Quand les deux artistes ont découvert que les statuettes avaient été dérobées au Louvre, ils ont cherché à s'en débarrasser, ce qui a conduit Apollinaire à passer quelques jours à la prison de la Santé…

Le coupable était vitrier

La presse propose des récompenses à qui saura retrouver le tableau: L'Illustration promet ainsi 40.000 francs (plus de 135.000 euros en prenant en compte l'inflation) à qui rapportera Mona Lisa dans ses locaux.

Pendant tout ce temps, la Joconde est cachée à Paris. Le coupable est un employé du musée, un vitrier italien qui s'était laissé enfermer après la fermeture. Interrogé par la police en même temps que les autres employés, il ne se fait attraper qu'en 1913, à Florence, en essayant de revendre la peinture.

Arrêté par la police italienne, il est condamné à… Sept mois de prison. Sa défense, où il maintient avoir agi par pur patriotisme en croyant que le tableau aurait été dérobé à l'Italie par Napoléon, a plu à la justice florentine.

Joseph Sotinel