BFM Auto

Voitures électriques: quelle autonomie pour quels usages?

La Renault Zoé est la voiture électrique la plus vendue en France actuellement. Mais elle a désormais de nombreuses concurrentes.

La Renault Zoé est la voiture électrique la plus vendue en France actuellement. Mais elle a désormais de nombreuses concurrentes. - Gabriel Bouys - AFP

L'offre de véhicules électriques compte désormais de nombreux modèles, quand d'autres sont appelés à sortir prochainement. De la petite citadine à la grande routière, retour sur ces modèles adaptés à toutes les situations.

Avec des subventions intéressantes pour abandonner son ancien véhicule, la voiture électrique séduit de plus en plus de Français. Au milieu des nombreuses nouveautés présentées au salon de Genève, difficile pourtant de s'y retrouver dans une offre qui compte désormais de nombreux modèles. Voici une sélection en fonction d'un des principaux critères à l'achat: l'autonomie.

200 kilomètres d'autonomie ou moins: les citadines branchées

Plusieurs modèles permettent de réaliser des trajets du quotidien. Bien que vieillissantes, les citadines Peugeot iOn/Citroën C-zéro/Mitsubishi i-Miev font le job avec une autonomie d'environ 150 km en norme NEDC (plutôt proche des 100 km selon la nouvelle norme WLTP). Les Volkswagen "e-up!" et Smart Fortwo EQ peuvent aussi faire figure de choix intéressants pour un usage urbain ou de trajets courts.

En occasion, la Nissan Leaf de première génération offre une portée équivalente et peut représenter une bonne affaire, un an après la sortie de la nouvelle version. Les annonces sur les premières versions de Renault Zoé (R210, Q2010 ou R240) ou celles de la BMW i3 peuvent aussi entrer dans cette catégorie.

Entre 200 et 400 km, les polyvalentes

Cette plage d'utilisation entre 200 et 400 km est désormais favorisée par les constructeurs: elle permet de rassurer les utilisateurs qui craignent de manquer d'autonomie. Cela reste toutefois insuffisant pour s'évader très loin (sauf si vous profitez du trajet pour faire de nombreuses étapes) mais peut surtout éviter d'avoir à recharger trop régulièrement.

Dans cette catégorie, on retrouve en particulier la nouvelle Nissan Leaf: elle offre une autonomie de 270 km (WLTP) avec la batterie 40 kWh. La Renault Zoé, vendue avec une autonomie de 400 km NEDC, peut réaliser plus de 300 km sur une seule charge. Il faut compter une portée équivalente pour les dernières versions de la BMW i3. Egalement proposée en version hybride non-rechargeable et rechargeable, la version 100% électrique de la Hyundai Ioniq offre de son côté 280 km NEDC. 

En attendant la grande offensive de Volkswagen dans l'électrique, il faut aussi compter sur la e-Golf. Avec ses 300 km NEDC (plutôt 200 km en conditions réelles), elle reste toutefois dans la fourchette basse de cette catégorie.

Plus de 400 km, les championnes de la longue distance

Cette catégorie des véhicules les plus endurants a été inaugurée par Tesla, avec sa berline Model S depuis 2012, le SUV Model X depuis 2015 et la Model 3 qui vient d'arriver en Europe (bientôt rejoints par un Model Y présenté cette semaine). La grande autonomie proposée est associée à un réseau de recharge réservé aux clients Tesla, les fameux superchargeurs, ce qui permet d'envisager des trajets longue-distance facilement.

Ce dernier point fait un peu défaut aux autres marques proposant des batteries plus imposantes, comme le Jaguar I-Pace, avec 480 km en norme WLTP. Fraîchement élu voiture de l'année, le SUV électrique devrait tout de même profiter du développement en cours du réseau de bornes publiques.

Deux autres modèles plus grand public et offrant une grande autonomie sont également proposés depuis l'an dernier: les deux marques coréennes, Kia et Hyundai, ont respectivement lancé le e-Niro (455 km WLTP) et le plus petit Kona (449 km WLTP), déclinaisons à batterie de leurs SUV vendus aussi en thermique. Pour les plus petits rouleurs, ces deux modèles sont également proposés dans des versions offrant moins de 290 km d'autonomie.

et si vous pouvez patienter un peu…

Dévoilés l'an dernier, les premières livraisons des SUV Audi e-Tron (400 km) et Mercedes EQC (450 km) ne devraient plus tarder.

Toujours dans des niveaux de prix assez élevés, cette année sera marquée par le lancement de la Porsche Taycan, la première sportive 100% électrique de la marque allemande. La version zéro émission du Macan est de son côté plutôt attendue pour 2022.

A la fin de l'année, on devrait également découvrir la première Volkswagen ID de série. Pour cette nouvelle gamme 100% électrique de la marque allemande, le premier véhicule sera une compacte offrant environ entre 400 et 600 km d'autonomie au tarif de départ proche d'une Golf diesel actuelle.

et si vous pouvez patienter un peu…

La version 100% électrique de la Peugeot 208 est particulièrement attendue avec une autonomie annoncée à 340 km. Les commandes seront ouvertes en juin pour des livraisons avant la fin de l'année. Même calendrier à envisager pour le DS3 Crossback zéro émission. La nouvelle Renault Zoé, qui doit être dévoilée au printemps avec une autonomie de 400 km (mais cette-fois selon la norme WLTP), fera figure de grande rivale dans cette bataille des françaises polyvalentes.

si vous pouvez patienter un peu...

Les nouveaux modèles prévus à moyen terme se concentrent finalement sur des autonomies plus élevées. On pourra tout de même citer le concept e-Prototype dévoilé par Honda au dernier salon de Genève (évolution de son Urban EV de 2018), qui mise sur une autonomie de 200 km et dont la version définitive pourrait être dévoilée en septembre. Plus futuriste, le dernier concept Ami One de Citroën revendique aussi une utilisation exclusivement urbaine et partagée.

Julien Bonnet