BFMTV

Nord-Pas-de-Calais: le castor d'Europe fait son retour, après une absence de 150 ans

Un castor d'Europe

Un castor d'Europe - Aivar Ruukel - Flickr - Creative Commons

Des preuves de la présence d'un nombre significatif de spécimens de cette espèce ont été découvertes dans la région lilloise, rapporte La Voix du Nord ce dimanche.

Depuis six mois, le bureau d'études en biodiversité Rainette, situé à Valenciennes, surveille de près des indices apparus dans l'Avesnois, près de Lille. Là, de nombreux troncs d'arbres taillés en crayon ont été retrouvés. Aucun doute: le castor d'Europe, qui avait disparu de la région depuis 150 ans, est bel et bien de retour, annonce ce dimanche La Voix du Nord, qui publie des photographies des preuves.

"L'Office français de la biodiversité a confirmé qu'il n'y avait pas de confusion possible" avec un autre type de rongeur, a assuré au quotidien Maxime Ruyffelaere, gérant de Rainette.

Dans la région, le recensement du dernier spécimen de castor d'Europe remonte à 2007. Mais l'animal n'avait fait que passer. Aujourd'hui, "on parle de véritables installations", explique au journal Arnaud Boulanger, expert en mammifères au Groupement ornithologique et naturaliste du Nord. Selon les scientifiques, le castor d'Europe est redescendu aux alentours de Lille depuis la Belgique, où il avait été introduit à la fin des années 1990.

La Voix du Nord note par ailleurs que le petit animal amateur de troncs d'arbres, bien que de retour, risque bien d'être victime de la mauvaise réputation de son cousin d'Amérique. Mais contrairement à lui, il faut savoir que le castor d'Europe n'est pas une espèce invasive - à l'inverse du ragondin, par exemple -, vit la nuit, n'attire pas les maladies, purifie l'eau et protège son milieu naturel ainsi que les autres espèces qui y vivent. Un plus pour la biodiversité de la région.

Juliette Mitoyen