BFMTV

Les enfants vivant avec un chien auraient moins d’asthme et d’eczéma

-

- - -

Deux études scientifiques ont été publiées à l’occasion de la réunion annuelle de l’American College of Allergy, Asthma and Immunology (ACAAI). Elles tendent à démontrer que la présence d’un chien est bénéfique pour la santé des enfants.

Selon deux récentes études scientifiques, présentées lors de la conférence annuelle de l’ACAAI, aux Etats-Unis, les chiens protègeraient les enfants contre l’asthme et l’eczéma.

> 15 races de chiens idéales pour les enfants

En ce qui concerne l’eczéma, tout d’abord : la première étude a révélé que si au moins un chien est présent au minimum une heure par jour dans la maison où vit une femme enceinte, son enfant aura moins de risques de souffrir d’eczéma allergique.

"Nous avons trouvé que l’exposition d’une mère avant la naissance de son bébé est significativement associée à un risque d’eczéma inférieur à 2 ans, même si cet effet protecteur diminue au bout de 10 ans", explique l’allergologue Edward M. Zoratti, membre de l’ACAAI et co-auteur de l’étude.

Quant à l’asthme, la deuxième étude a démontré que les bactéries qui proviennent de la flore intestinale des chiens aident les enfants à s’en prémunir. Cela vaut même pour les enfants allergiques aux chiens.

En revanche, l’exposition aux allergènes (contenus dans les poils du chien) peut intensifier l’asthme chez les enfants allergiques. Les allergènes constituent donc "une préoccupation majeure pour les enfants qui sont allergiques aux chiens".

L’ACAAI préconise donc de limiter les contacts entre l’animal et l’enfant qui y est allergique. Il est notamment recommandé de ne pas laisser le chien entrer dans la chambre de l’enfant, d’avoir un aspirateur puissant, de se laver les mains après avoir caressé l’animal et de lui donner un bain régulièrement pour diminuer la présence d’allergènes dans ses poils.

A lire aussi : Risque d’obésité, allergies : comment chiens et chats protègent vos enfants ?

Elisa Gorins