BFMTV

Un candidat du RN aux municipales publie les coordonnées des journalistes de Quotidien sur Twitter

Le tweet polémique de Thierry Devige

Le tweet polémique de Thierry Devige - Twitter

Thierry Devige n'a que très peu apprécié que l'hebdomadaire ait été publié gratuitement sur les réseaux sociaux par le compte officiel de l'émission.

Dans le cadre de la guerre à distance entre le magazine Valeurs Actuelles et le talk-show Quotidien, Thierry Devige, tête de liste du Rassemblement national aux prochaines élections municipales à Champigny-sur-Marne dans le département du Val-de-Marne, a choisi son camp.

Jeudi, quelques minutes après que le compte Twitter de l'émission a partagé de manière gratuite l'hebdomadaire dans lequel se trouvait un dossier concernant le programme, Thierry Devige a de son côté rendu public un document dans lequel se trouvait l'intégralité des coordonnées des journalistes de l'émission, accompagné d'un tweet traitant les intéressés de "délinquants".

"C'est la réponse du berger à la bergère"

Signalé à de nombreuses reprises par les internautes, le tweet a été retiré par son auteur, qui confirme auprès de Capital avoir été contacté directement par le réseau social. "On m’a demandé de retirer mon tweet car il enfreindrait les règles de confidentialité du réseau", admet-il. 

Pour autant, et malgré un message d'excuses, Thierry Devige ne semble pas regretter son geste. Pour lui, "c'est la réponse du berger à la bergère, rien de plus…" et "les coordonnées que j’ai partagées sont disponibles publiquement sur Cision” (une base de donnée consacrée aux médias, NDLR). 

Quelques minutes plus tard, ce dernier a "récidivé", en publiant, toujours sur son compte Twitter, les deux adresses e-mails de Bangumi, la société de production créée en 2011 par Laurent Bon et Yann Barthès, le présentateur de l'émission citée plus haut.

Hugo Septier