BFMTV

Rixe à Sisco: le procès reporté au 15 septembre, l'un des prévenus en détention provisoire

Rixe à Sisco

Rixe à Sisco - BFMTV

Le procès en comparution immédiate de cinq hommes, jugés pour leur implication présumée dans une violente rixe en Haute-Corse le 13 août, été reporté ce jeudi au 15 septembre. L'un d'eux a été placé en détention provisoire.

Cinq hommes, deux habitants de Sisco et trois frères vivant à Furiani, au sud de Bastia, et "d'origine maghrébine" selon le parquet, sont entrés dans le box des prévenus ce jeudi 18 août en milieu d'après-midi, afin d'être jugés pour leur implication présumée dans la risque survenue samedi dernier en Haute-Corse.

Quatre prévenus relâchés, le cinquième placé en détention provisoire

Les avocats des trois frères, Me Anaïs Colombani et Me Jean-Pierre Ribaut-Pasqualini, ont finalement obtenu le report du procès. Les deux habitants de Sisco ont été relâchés sous contrôle judiciaire, ainsi que deux des trois frères de Furiani. Le troisième frère a, quant à lui, été placé en détention provisoire conformément à la décision des réquisitions du procureur compte tenu de son rôle moteur "dans les faits", de "son tempérament violent", et "de son casier judiciaire", selon BFMTV.

Les prévenus avaient été placés en garde à vue mercredi pour "des violences avec armes pour la partie maghrébine" et pour "violences en réunion pour les deux villageois", selon le parquet. La bagarre, qui a éclaté samedi soir dernier dans une crique, a opposé des villageois de la région de Sisco et "trois familles d'origine maghrébine" de Furiani, a précisé le parquet.

Avant le début de l'audience, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées devant le palais de justice de Bastia. Le parti indépendantiste Corsica Libera de Jean-Guy Talamoni a appelé dans un communiqué "l'ensemble de ses militants et sympathisants" à venir soutenir les habitants de Sisco, "seules victimes dans cette affaire" et "obtenir (leur) relaxe".

la rédaction avec AFP