BFMTV

Retour des tiques: une campagne de collecte pour mieux cerner les bactéries qu'elles transportent

Une campagne de collecte de tiques dans les jardins de particuliers est menée en Meurthe-et-Moselle afin de mieux connaître les bactéries dont elles peuvent être porteuses. Notamment celle causant la maladie de Lyme.

Avec son drap balayant le sol, on la croirait presque sur un cours de terre battue à Roland-Garros. Adeline Contal, habitante de Saulxures-lès-Nancy, travaille néanmoins sur une toute autre activité, bien plus scientifique. Elle a décidé de participer à l'étude TIQUoJARDIN, menée depuis le 5 mai dernier, et qui consiste à collecter ces arachnides dans les jardins de particuliers.

Munie d'un drap blanc qu'elle traîne aux quatre coins de son jardin, l'habitante de la banlieue de Nancy capture des tiques. Une tâche minutieuse.

"C'est effectivement très petit, il faut prendre la loupe" pour s'assurer qu'il s'agisse bien de ce parasite, détaille Adeline Contal.

Les tiques ne prolifèrent pas seulement dans les forêts mais également dans les herbes basses de nos propres jardins où se produisent 28% des piqûres chez l'être humain.

"Quand on se balade en forêt, on a souvent l'habitude de se regarder après en revenant. Mais je ne m'étais jamais posé la question de savoir si j'en avais dans mon jardin. Alors pourquoi pas tenter l'expérience?" ajoute-t-elle.

Détecter la bactérie responsable de la maladie de Lyme

Les tiques collectées par les particuliers sont ensuite envoyées dans un laboratoire à Champenoux en Meurthe-et-Moselle. Un département qui n'a pas été choisi au hasard puisqu'il s'agit de celui, avec les Vosges, où ont été recensés le plus de signalements de piqûres au cours de l'année 2020.

L'objectif est donc triple: mieux connaître les tiques de notre jardin, voir leurs évolutions dans cette partie du territoire, et cerner les agents pathogènes qu'elles transportent.

"Elles sont porteuses de bactéries qui peuvent être responsables de maladies, on va rechercher celles qui sont connues comme la Borrelia burgdorferi, responsable de la maladie de Lyme", explique pour BFMTV Laure Bournez, chargée de projet à l'Agence nationale sécurité sanitaire alimentaire nationale.

Fin de la campagne le 11 juillet prochain

Pour celles et ceux désirant faire avancer la recherche, il vous faudra remplir deux critères:

  1. Vivre en Meurthe-et-Moselle à moins d'une trentaine de kilomètres de la métropole du Grand Nancy.
  2. Posséder un jardin d'une superficie d'au moins 100m2.

Si vous remplissez ces conditions ne tardez pas à vous manifester: la campagne TIQUoJARDIN se déroule jusqu'au 11 juillet prochain.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV