BFMTV

Poutine et Macron appellent à des "négociations directes" pour baisser les tensions en Corée du Nord

Emmanuel Macron et Vladimir Poutine lors de leur rencontre à Versailles, le 29 mai 2017.

Emmanuel Macron et Vladimir Poutine lors de leur rencontre à Versailles, le 29 mai 2017. - AFP

Après que la Corée du Nord a lancé dans la nuit de jeudi à vendredi un missile, qui a survolé le Japon, les président russes et français ont réagi. L'engin a survolé l'île septentrionale japonaise de Hokkaido, a précisé le Japon, soulignant que le système d'avertissement J-Alert a été déclenché dans plusieurs régions du nord de l'archipel.

En réponse à ce nouveau tir, les présidents Vladimir Poutine et Emmanuel Macron appellent à des "négociations directes" avec la Corée du Nord pour faire baisser les tensions après ce dernier tir, a annoncé vendredi le Kremlin.

"Unis" contre une "poursuite de l'escalade" dans la péninsule coréenne

Lors d'un entretien téléphonique, les deux chefs d'Etat "se sont montrés unis concernant le caractère inadmissible d'une poursuite de l'escalade" dans la péninsule coréenne, explique le Kremlin dans un communiqué.

Les deux chefs de l'Etat se sont accordés sur "la nécessité de résoudre cette situation extrêmement compliquée exclusivement par des moyens politiques et diplomatiques, par la reprise de négociations directes".

S.Z avec AFP