BFMTV

Paris: le camp de migrants de la porte d'Aubervilliers sera démantelé "dans les prochaines semaines"

Un camp de migrants établi à la porte d'Aubervilliers, à Paris.

Un camp de migrants établi à la porte d'Aubervilliers, à Paris. - Christophe Archambault - AFP

Au total, 1400 personnes vivent actuellement dans les camps situés porte d'Aubervilliers, porte de Clignancourt et porte de la Villette, selon les chiffres fournis par la préfecture.

Le camp de migrants situé porte d'Aubervilliers sera évacué dans les prochains semaines, a annoncé le préfet de la région Ile-de-France, Michel Cadot, ce jeudi, à l'occasion de l'inauguration du sixième centre d'accueil et d'examen des situations. Ce centre, accueillera 150 personnes, des hommes uniquement, pour qu'ils puissent bénéficier d'un accompagnement administratif.

Au total, 1400 personnes vivent actuellement dans les camps situés porte d'Aubervilliers, porte de Clignancourt et porte de la Villette, selon les chiffres fournis par la préfecture. 900 vivent porte d'Aubervilliers.

"L'évacuation demande un temps de préparation. Il faut mobiliser des lieux d’accueil. Nous sommes en train de le faire à Paris et en Ile-de-France", a expliqué le préfet sur notre antenne.

"Cette opération est compliquée car beaucoup de personnes sont concernées. Il faut donc un dispositif sanitaire et policier adapté. Celui-ci est en préparation et l'opération sera conduite dans les prochaines semaines. J’ai le souhait que cela soit fait d’ici la fin janvier", a-t-il poursuivi. 

Fin novembre, une première partie du camp de migrants de la porte d'Aubervilliers avait été démantelée. 500 migrants avaient déjà été évacués. 

Anne-Laure Banse avec Cyrielle Cabot