BFMTV

Nouvelle manifestation contre les violences faites aux femmes à Paris

Caroline de Haas, entourée de deux membres du mouvement féministe Les effrontées, se sont mobilisées à Paris le 24 novembre 2017 pour protester contre les violences faites aux femmes

Caroline de Haas, entourée de deux membres du mouvement féministe Les effrontées, se sont mobilisées à Paris le 24 novembre 2017 pour protester contre les violences faites aux femmes - ALAIN JOCARD / AFP

A l'occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, près d'un millier de manifestants ont défilé dans les rues de Paris.

"Toujours et partout contre les violences faites aux femmes": derrière ce slogan, environ un millier de personnes ont manifesté samedi à Paris à l'occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Comme chaque année, organisations féministes, partis de gauche (PCF, NPA, LO ..) et syndicats (Solidaires notamment) appelaient à défiler pour dénoncer les violences subies par les femmes.

En début de cortège, des femmes vêtues de noir portaient le nom de victimes assassinées en 2017 autour du cou, comme celui de Doris, 53 ans, tuée à Aubenas le 21 janvier ou Sylvie, 47 ans à Rigny-le-Ferron le 12 février. "Debout debout", "levons nous femmes esclaves", ont chanté les manifestants, associations féministes en tête. Seins nus, plusieurs Femen dont Inna Shevchenko, une de ses figures majeures, étaient aussi présentes.

Plus tôt dans la journée, le président Emmanuel Macron a déclaré l'égalité entre les femmes et les hommes "grande cause du quinquennat" et présenté tout un plan misant sur la répression et l'éducation pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles.

Me.R. avec AFP