BFMTV

Notre-Dame: les dons plus élevés que le montant des travaux? 

Alors que les dons pour la reconstruction de Notre-Dame approchent des 800 millions d'euros, va-t-il y avoir trop d'argent pour la restauration du monument? Selon une estimation réalisée pour BFMTV, la somme récoltée pourrait être largement supérieure aux besoins réels.

Les travaux pour sauver Notre-Dame commencent à peine et s'annoncent colossaux. Depuis le début de la semaine, des ouvriers de haute altitude travaillent sur la pose d'une bâche provisoire pour protéger Notre-Dame de la pluie. Dans les prochaines semaines, un "parapluie", une installation plus pérenne prendra sa place.

"Ce sera probablement une reproduction de la toiture en plomb de la cathédrale qui sera photographiée dessus. Comme ça de loin les Parisiens et le monde entier retrouveront une vague silhouette de la cathédrale", explique l'architecte en chef de Notre-Dame Philippe Villeneuve. 

Quel montant pour les travaux? 

L'installation de ce parapluie ne sera qu'une étape d'une série de travaux longs et coûteux. Mais combien vont-ils coûter exactement? Pour BFMTV, l'Union nationale des économistes de la construction (UNTEC) a réalisé une estimation, à commencer par ce fameux parapluie.

"Entre 4000 et 5000 m2 de parapluie, on peut imaginer une somme de 10 à 20 millions d'euros à dépenser", explique Pascal Asselin, président de l'UNTEC. 

Reste la sécurisation de Notre-Dame, entre 10 à 20 millions d'euros, le remplacement de la charpente et des couvertures pour 20 à 45 millions d'euros et enfin la maçonnerie entre 100 et 400 millions d'euros. 

estimation travaux
estimation travaux © BFMTV

A cette estimation de plus de 400 millions d'euros s'ajoute aussi la prise en charge des vitraux ou encore la restauration des oeuvres. La reconstruction de Notre-Dame pourrait ainsi coûter jusqu'à 600 millions d'euros quand les dons pour sa rénovation approchent des 800 millions d'euros. Alors que faire des dons s'ils dépassent le montant total de la facture

"Si par miracle et avec beaucoup de réserves il y avait trop d'argent, on ira proposer aux grands donateurs de participer à des projets qui sont similaires ou semblables", promet Guillaume Poitrinal, président de la Fondation du Patrimoine.

La Fondation du Patrimoine suggère ainsi d'orienter les dons vers la mise en sécurité incendie de toutes les cathédrales du pays. 

Mathias Tesson, Hortense Gérard, Majorie Marcillac avec Carole Blanchard