BFMTV

Nord: un incendie criminel dans le sous-sol du Palais de justice de Douai

Un incendie criminel, vite éteint, s'est déclaré au petit matin ce mercredi dans le sous-sol du Palais de justice de Douai, important centre judiciaire du Nord, sans faire de victime et de dégâts majeurs - Pompiers - Photo d'illustration

Un incendie criminel, vite éteint, s'est déclaré au petit matin ce mercredi dans le sous-sol du Palais de justice de Douai, important centre judiciaire du Nord, sans faire de victime et de dégâts majeurs - Pompiers - Photo d'illustration - AFP

Un incendie criminel, vite éteint, s'est déclaré au petit matin ce mercredi dans le sous-sol du Palais de justice de Douai, important centre judiciaire du Nord, sans faire de victime et de dégâts majeurs, d'après des sources concordantes.

Après avoir été alertés par le personnel d'entretien du Palais vers 4h00, les pompiers, une fois sur place, ont constaté que "le feu, qui a pris dans le sous-sol du Palais de justice, était éteint", a rapporté le Centre opérationnel d'incendie et de secours (Codis) du Nord. "Il y a eu beaucoup de dégagements de fumée", a indiqué le Codis, précisant que des traces d'effraction avaient été relevées sur les lieux.

Une vitre volontairement brisée avant l'incendie

"Une femme de ménage parle d'une explosion entendue à l'arrière du bâtiment", a affirmé de son côté la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Nord. "Sur place on a constaté une vitre brisée, mais pas brisée par les pompiers donc on est sûr qu'elle l'a été au préalable pour lancer un objet incendiaire à l'intérieur et mettre le feu à une salle d'attente", a ajouté cette source.

Une opératrice au standard du Palais de justice a affirmé que les lignes téléphoniques avaient été coupées toute la matinée. Les forces de l'ordre ont filtré les entrées au Palais, ne laissant passer que les magistrats et les prévenus, et une audience correctionnelle a dû se dérouler au Conseil des prud'hommes situé dans la même rue, a-t-elle décrit. Une enquête de police a été ouverte. Le Palais de justice de Douai comprend, outre un tribunal correctionnel, une cour d'appel et une cour d'assises.

A.-F. L. avec AFP