BFMTV

Pas de Bonnets rouges au "Jour de colère" contre Hollande

BFMTV

Le collectif breton "Vivre, décider et travailler en Bretagne" à l'origine du mouvement des Bonnets rouges a tenu à préciser mercredi dans un communiqué qu'ils ne s'associaient pas à la manifestation "Jour de colère" prévue le 26 janvier à Paris.

Un mystérieux collectif, "Jour de colère", appelle à manifester à Paris le 26 janvier pour "coaguler" les "colères" face à l'action de François Hollande, ce qui séduit aussi bien Dieudonné que des intégristes catholiques, des militants du FN ou encore certaines personnes se disant membre de collectifs des Bonnets rouges.

"Les Bonnets Rouges (...) rappellent qu'ils ne s'associent pas à la manifestation du 26 janvier prochain à Paris, contrairement à certains dires sur les réseaux sociaux", indique le communiqué du collectif breton.

Cette manifestation "ne correspond ni aux objectifs ni aux valeurs des Bonnets rouges tels qu'ils sont exposés dans la charte des Bonnets rouges", affirment les Bonnets rouges.

Sur Facebook, quelque 25.000 personnes ont déclaré vouloir participer à la manifestation. Selon les organisateurs, une soixantaine de cars sont déjà mobilisés pour acheminer des manifestants à Paris.