BFMTV
Société

Les syndicats appellent à une grève nationale des routiers ce lundi

Des camions sur une autoroute - Image d'illustration

Des camions sur une autoroute - Image d'illustration - Marcel Mochet - AFP

L'objectif du mpouvement est de réclamer des hausses de salaire.

Bloquer pour se faire entendre. L’ensemble des syndicats du secteur du transport routier appellent à une grève nationale ce lundi à partir de 3 heures du matin. Comme l'indique Le Parisien, les 790 000 salariés de la branche du transport routier, qui comprend les routiers mais aussi les chauffeurs de cas, ambulanciers ou encore employés dans la logistique sont invités à immobiliser les zones industrielles dans toute la France.

Une vingtaine de sites concernés

L'objectif de l'action, selon la CFDT, CGT, FO, CFTC et la CGC qui appellent à cette action, réclamer des hausses de salaire dans un secteur où, rappelle le même média, les salaires moyens peinent à dépasser le smic.

"C’est un coup de semonce que nous voulons envoyer au patronat, mais aussi au gouvernement et à l’opinion. On était considérés comme des salariés essentiels pendant le Covid, mais aujourd’hui on est les oubliés, et ça craque. Si cette journée d’action ne suffit pas, nous entrerons dans le dur en octobre", assure, toujours auprès du quotidien francilien, Patrick Blaise de la FGTE Route CFDT.

Au total, une vingtaine de sites français devraient être bloqués dès l'aube à travers le pays, et d'autres pourraient s'ajouter au fil de la journée.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV