BFMTV

Les scientifiques du Cern trouvent des signes du boson de Higgs

Vue générale du Grand collisionneur de hadrons du Cern, à Genève. Les scientifiques du Cern ont annoncé mardi avoir découvert des signes laissant penser à l'existence du "boson de Higgs", surnommée la "particule de Dieu", qui pourrait détenir la clé des o

Vue générale du Grand collisionneur de hadrons du Cern, à Genève. Les scientifiques du Cern ont annoncé mardi avoir découvert des signes laissant penser à l'existence du "boson de Higgs", surnommée la "particule de Dieu", qui pourrait détenir la clé des o - -

GENEVE (Reuters) - Les scientifiques du Cern ont annoncé mardi avoir découvert des signes laissant penser à l'existence du "boson de Higgs",...

GENEVE (Reuters) - Les scientifiques du Cern ont annoncé mardi avoir découvert des signes laissant penser à l'existence du "boson de Higgs", surnommée la "particule de Dieu", qui pourrait détenir la clé des origines de l'univers.

Cette particule élémentaire, dont les physiciens présument l'existence depuis les années 1960, fait l'objet d'une traque depuis des mois dans le "Grand collisionneur de hadrons" du Cern, accélérateur de particules enfoui près de Genève sous la frontière franco-suisse.

"Il est trop tôt" pour tirer des conclusions définitives, a souligné mardi Fabiola Gianotti, chargée de l'expérience Atlas au Cern à Genève. "D'autres expériences, d'autres données sont encore nécessaires. Les mois qui viennent vont être très excitants", a-t-elle continué.

Le boson de Higgs serait la particule qui donne sa masse à toutes les autres particules élémentaires. Il pourrait ainsi être le "chaînon manquant" du modèle standard, théorie censée unifier la physique classique et la physique quantique.

Robert Evans; Eric Faye pour le service français