BFMTV

Le Sunburn art, la mode dangereuse du coup de soleil volontaire

Le Sunburn art consiste à faire apparaître des motifs sur sa peau en attrapant des coups de soleil volontairement. La mode, venue des États-Unis, est dénoncée par les dermatologues.

Une fleur sur l’épaule ou le logo de Batman sur le torse, ces internautes affichent sur les réseaux sociaux les photos de leur bronzage. Ces adeptes du Sunburn art, coup de soleil artistique en anglais, font apparaître des motifs dessinés par des coups de soleil.

Le concept? Utiliser de la crème solaire pour dessiner à même la peau, comme un pochoir, puis volontairement prendre des coups de soleil qui révèlent le motif.

Sur les réseaux sociaux, les photos de ces tatouages éphémères fleurissent, mais la pratique venue des Etats-Unis est bien évidemment dangereuse. "Même si cela semble divertissant, cette pratique expose intentionnellement votre peau aux dangereux rayons ultraviolets", explique à CBS News le dermatologue Thomas Roher. "Les coups de soleil et le bronzage sont directement en lien avec le cancer et le vieillissement de la peau". 

Augmentation du risque de mélanome

La fondation contre le Cancer de la peau aux Etats-Unis s’est également saisi du phénomène et l’a dénoncé formellement cette semaine. Risquer un cancer pour un tatouage temporaire est pour les experts une pratique très disproportionnée. "Un coup de soleil n'est pas seulement douloureux, c'est aussi dangereux", rappelle la Skin Cancer Foundation qui met en garde les adeptes de la pratique du Sunburn art. "Prendre cinq coups de soleil ou plus pendant sa jeunesse augmente le risque de développer un mélanome de 80%".

Le mélanome est la forme de cancer de la peau la plus grave et se caractérise par l’apparition d’une tumeur qui se développe à partir de cellules de la peau. "Le mélanome est un cancer qui tue, martèle dans Ouest-France le dermatologue Marc Perrussel. Évidemment, on n'a pas envie d'y penser, ces conséquences arrivent 10-15 ans plus tard. Mais finalement, c'est très rapide. L'inconscience va tuer ces personnes." Pour rappel, les coups de soleil ne sont ni plus ni moins que des brûlures de la peau et ne sont pas la première étape du bronzage. 

Carole Blanchard