BFMTV

Le crématorium de Paris arrive à saturation

Le crématorium du cimetière du Père-Lachaise est arrivé à saturation.

Le crématorium du cimetière du Père-Lachaise est arrivé à saturation. - Damien - CC Flickr

Les élus EELV du Conseil de Paris ont réclamé mardi l'ouverture d'un débat sur la construction d'un nouveau crématorium dans la capitale. Le seul existant, installé au cimetière du Père-Lachaise, est arrivé à saturation.

Les Parisiens sont de plus en plus nombreux à choisir d'être incinérés après leur mort. Un choix qui commence à poser problème dans la capitale, qui ne dispose que d'un seul crématorium, installé au Père-Lachaise et en activité depuis la fin du 19e siècle. Lors du Conseil de Paris mercredi, l'élu EELV Pascal Julien s'est inquiété de la situation.

"C'est le seul crématorium intra-muros de Paris et il devra subir tôt ou tard des travaux importants qui empêcheront une partie de son activité. Or il est déjà saturé. Avec 5.900 crémations en 2016, on a atteint la limite. Cette saturation permanente se répercute sur les funérariums, là où les corps attendent, et ce délai d'attente augmente. Il est de 10 jours aujourd'hui", a-t-il détaillé devant l'assemblée des élus parisiens. 

Un nouveau crématorium, promesse de campagne d'Hidalgo

Avec le vieillissement de la population, Pascal Julien s'inquiète de voir le problème perdurer, au détriment d'un accompagnement de qualité pour les familles. Le recours à la crémation serait d'autant plus fort dans les grandes villes comme Paris, où il représente 40% contre 30% ailleurs.

La construction d'un nouveau "complexe funéraire" comprenant un crématorium avait été l'un des engagements de campagne d'Anne Hidalgo. Pascal Julien insiste sur l'importance d'en construire un nouveau intramuros et réclame un débat.

"Simple conseiller de Paris, je suis informé par la rumeur qu'un deuxième crématorium devrait peut-être bientôt surgir dans le sud de Paris, dans le 13e ou le 14e. Je souhaite qu'un débat ait lieu, qu'on en discute", insiste-t-il.

L'exécutif parisien a confirmé qu'un nouveau projet de crématorium est à l'étude et que plusieurs sites avaient été visités dans ce but. Un débat devrait avoir lieu cet automne sur cette nouvelle structure.
Carole Blanchard