BFMTV

La vache Cerise, égérie du Salon de l'Agriculture, est morte

Cerise dans son pré des Landes.

Cerise dans son pré des Landes. - Capture d'écran Youtube

Cerise avait été la grande vedette du dernier salon de l'Agriculture mais son corps n'a pas résisté à la mise bas d'un veau il y a un mois. Son éleveur évoque cette vache bazadaise qui avait séduit son monde.

Il a attendu un mois pour le dire afin, de son propre aveu, que la peine se dissipe un peu et lui laisse la possibilité de communiquer. Son éleveur, Joël Sillac, dont l’exploitation se trouve à Perquie (Landes), a donc annoncé la mort de Cerise, sa vache de race bazadaise, qui fut désignée comme l’égérie du Salon de l’Agriculture 2016. La bête à l’impressionnante robe grise et aux cornes non moins étonnantes est morte à l’âge de neuf ans, c’est-à-dire pour ce type d’animal à un âge assez précoce, en mettant bas.

L'émotion d'un "producteur de viande"

Elle a été victime d’un retournement de matrice (une torsion de l’utérus provoquant une hémorragie) lors de son vêlage, a raconté l’agriculteur à Sud-ouest. Le veau, baptisé Milady, va bien. Cerise a été emportée très rapidement malgré la présence d’un vétérinaire: "Il n’y avait rien à faire", constate Joël Sillac, dépité.

Le lien qui l’unissait à la vache était tout à fait exceptionnel: "Des fois, on s'attache à des animaux. Ils marquent plus que certaines personnes, et c'est un producteur de viande qui vous le dit." L’animal, qui a encore reçu deux prix depuis son déplacement à Paris, devait participer à un nouvel événement bientôt.

La vache next door

L’éleveur estime que Cerise tenait du symbole, comme il l’a expliqué au micro de France Bleu Gascogne: "C'était la vache de tout le monde, tout le monde se l'était accaparée, c'est ça qui était magnifique, c'était notre vache à moi et mon épouse, mais pour beaucoup c'était leur vache, c'est la vache qu'on a à-côté, c'est la vache du voisin, c'est la vache du copain, c'est la vache du département des Landes, de l'élevage français et bazadais."

Encore très fier de sa vache, il assure enfin que Cerise s’était assurée une popularité inédite lors du Salon de l’Agriculture. Il faut dire qu’il avait tout fait pour sa notoriété allant jusqu’à lui créer un compte Twitter.

R.V