BFMTV

Surf dans les rues au Cap Ferret et il s'oublie sur une chaise de Napoléon

La chaise de campagne de Napoléon, qui devait être exposée à Ajaccio à partir du 13 février, a été déchirée lorsqu'un gardien a tenté de s'asseoir dessus.

La chaise de campagne de Napoléon, qui devait être exposée à Ajaccio à partir du 13 février, a été déchirée lorsqu'un gardien a tenté de s'asseoir dessus. - -

CAFE INSOLITE - Tout au long de la journée, BFMTV.com sélectionne pour vous les infos les plus croustillantes. Les infos insolites dénichées ce lundi: de jeunes surfeurs profitent des inondations et la grosse bourde d'un gardien de musée.

> Surf dans les rues

Equipés d'une planche de surf, d'un wake-board et d'une voiture, de jeunes surfeurs se sont filmés en train de surfer dans les rues inondées du Cap Ferret, en Gironde. L'eau n'est pas profonde, mais suffisamment tout de même, pour que, charriés par le véhicule, les jeunes gens glissent entre les arbres et les maisons.

L'exercice, que l'on devine dangereux, se solde parfois par des chutes, dans l'eau glacée.

> La chaise de Napoléon, attention fragile

Il s'est pris pour Napoléon. Oubliant la fragilité de l'objet, un gardien du musée Fesch d'Ajaccio, a posé son auguste postérieur dans un fauteuil de campagne de l'empereur. Et crac, le cuir s'est déchiré et le bois a cédé au niveau de l'assise et du dossier, révèle France 3 Corse. Le fauteuil avait fait l'objet d'une restauration "de mauvaise qualité", selon le musée et n'a pas supporté le poids de l'homme.

Le 13 février doit s'ouvrir à Ajaccio une exposition intitulée "Napoléon au bivouac", comprenant la chaise en question et plus de 70 oeuvres du mobilier des campagnes napoléoniennes.

> Invasion de bouteilles dans un appartement

Drôle de découverte à Ploeuc-sur-Lié, dans les Côtes-d'Armor. Des propriétaires, sans nouvelles de leur locataire depuis un an, ont décidé d'aller jeter un oeil à l'appartement, rapporte Ouest France.

Ils y ont trouvé plusieurs milliers de bouteilles, dans un invraisemblable entassement, qui empêchait même d'ouvrir la porte. Dans certaines pièces, relate le quotidien, l'amoncellement atteignait presque un mètre de haut.

> Le retour des "zizis" en chocolat

Ils avaient fait scandale il y a deux ans. Les "pénis" en chocolat, imaginés par un astucieux pâtissier de Sarlat pour la Saint-Valentin, sont de retour, rapporte Sud Ouest. Mais pour éviter de choquer les âmes sensibles, leur nom et leur place ont été changés. Remisés en fond de boutique, ils s'appellent désormais des "zizis", tellement moins choquant.

Magali Rangin