BFMTV

Interdiction de marcher pieds nus à la Citadelle de Besançon

Le militant adepte du "barefooting" Mickaël Lechantre marche pieds nus dans le centre-ville de Strasbourg, dans l'est de la France, le 14 avril 2016

Le militant adepte du "barefooting" Mickaël Lechantre marche pieds nus dans le centre-ville de Strasbourg, dans l'est de la France, le 14 avril 2016 - PATRICK HERTZOG, AFP

Le tribunal administratif de Besançon a rejeté ce jeudi le recours d'un adepte du "barefooting" (marcher pieds nus) réclamant le droit de marcher pieds nus dans l'enceinte de la Citadelle de Besançon.

Mickaël Lechantre, 33 ans, avait saisi le tribunal administratif afin d'obtenir l'abrogation du règlement intérieur de la Citadelle, qui interdit aux visiteurs d’y marcher pieds nus et dont il conteste la légalité. Mais sa demande n'a pas été entendue. 

Le tribunal a suivi les conclusions du rapporteur public, estimant que "l'interdiction totale de marcher pieds nus dans toutes les parties du site vise à garantir dans un établissement recevant du public le respect des règles de sécurité, d'hygiène et de civilité".

Une question de "liberté individuelle"

Mickaël Lechantre, qui marche pieds nus en permanence depuis sept ans, a l'intention de faire appel. Il se dit prêt à aller "jusque devant la Cour européenne des droits de l'Homme" afin de faire valoir sa "liberté individuelle" et d'"obtenir une jurisprudence" pour "toutes les personnes qui marchent pieds nus".

A.M avec AFP