BFMTV

Ils appellent Matignon, Édouard Philippe leur répond

Le Premier ministre a aidé deux Quiberonnais qui voulaient acheminer des vivre vers les Antilles

Le Premier ministre a aidé deux Quiberonnais qui voulaient acheminer des vivre vers les Antilles - bertrand GUAY / AFP

Le Premier ministre est venu en aide à deux Quiberonnais souhaitant envoyer des vivres aux victimes de l'ouragan Irma.

Édouard Philippe veut se montrer disponible. Le Premier ministre a répondu directement à deux Quiberonnais qui voulaient transmettre des vivres aux victimes de l’ouragan Irma qui a frappé les Antilles, relate Ouest-France.

Après avoir collecté "deux palettes de vêtements, de produits d’hygiène et de denrées alimentaires", Delphine et Sébastien ont tenté de joindre des organisations non gouvernementales pour être informés sur les démarches à suivre pour acheminer cette aide. Fatigués de n’obtenir aucune réponse, ils contactent directement le cabinet du Premier ministre.

Affaire réglée

"Une dame m’a répondu que personne n’était disponible. Ce qui m’a mis en colère. Alors, elle a fini par transmettre mon appel. Et là, je me suis retrouvé au téléphone avec Édouard Philippe", raconte Sébastien.

Le locataire de Matignon les a invités à contacter l’association La Maison de Saint-Martin de Noisy-le Grand chargée de récolter les collectes de toute la France. Édouard Philippe a lui aussi téléphoné à l’association pour transmettre le message des deux Quiberonnais. Ces derniers ont réussi à obtenir un rendez-vous le 20 septembre. Un camion sera affrété à Quiberon pour transporter les vivres jusqu’à Noisy-le-Grand.

P.L