BFMTV

Haute-Loire: il trouve un ver parasite dans un filet de poisson

Un habitant de Haute-Loire a retrouvé un ver dans son filet de poisson (photo d'illustration).

Un habitant de Haute-Loire a retrouvé un ver dans son filet de poisson (photo d'illustration). - Guillaume Bavière – Flickr - CC

Le jeune homme, qui avait acheté son poisson dans un supermarché, a publié un post sur Facebook pour partager sa découverte.

Le ver n'était pas dans le fruit, mais dans le poisson. Un habitant de Haute-Loire a fait cette mauvaise découverte samedi 2 février alors qu'il préparait un filet de poisson acheté plus tôt à l'Intermarché de Sainte-Sigolène, rapporte Le Progrès.

"Sous le coup de la colère" dit-il, le jeune homme publie un post sur Facebook pour raconter sa mésaventure. La publication, où il interpelle directement Intermarché, a ensuite été partagée plusieurs centaines de fois.

"Je ne voulais pas faire de la mauvaise pub au magasin mais simplement être entendu", explique le client.

"Rien à voir avec l'hygiène"

Finalement invité par la direction du magasin vendredi dernier, il est sorti satisfait de ce rendez-vous. Le directeur lui a notamment confirmé qu'ils se débarrassent habituellement de ce ver, "un anisakis", en travaillant le poisson. "Il arrive qu'à la découpe, si la chair est épaisse, on puisse passer à côté. Rien à voir avec l'hygiène", lui a-t-on expliqué.

Par ailleurs, le jeune homme a alerté la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations, rapporte Le Progrès. Une démarche qui n'est pas sans conséquence: les enseignes Intermarché seront désormais obligées d'alerter les consommateurs sur le risque de vers "et les conditions à respecter pour ne pas être victime de ce parasite: cuire ou congeler le poisson avant consommation", explique le client malheureux.

Benjamin Rieth