BFMTV

Eure: pour sauver leur chien, ils paient 500 euros de rançon en bons d'achat

La scène s'est déroulée à la mi-mars, alors que Myrtille, un Cavalier King Charles de trois mois, jouait dans le jardin (Photo d'illustration)

La scène s'est déroulée à la mi-mars, alors que Myrtille, un Cavalier King Charles de trois mois, jouait dans le jardin (Photo d'illustration) - Wikimedia

Myrtille, une femelle Cavalier King Charles de trois mois, a été kidnappée dans le jardin de ses maîtres en mars.

Un couple de Normands a dû régler une rançon de 500 euros en bons d'achat pour récupérer son chien, kidnappé dans leur jardin à Puchay (Eure), rapporte L'Impartial dans un article repéré par Le Parisien. 

La scène s'est déroulée à la mi-mars, alors que Myrtille, un Cavalier King Charles de trois mois, jouait dans le jardin. "À 13h15, j'ai commencé à demander à mon mari où était la chienne", raconte la propriétaire à L'Impartial. Au bout de longues minutes de recherches, le couple ne peut que constater que le chiot a disparu.

"Il a demandé une rançon sans quoi il l'éclaterait contre un mur"

Très inquiets, ils signalent la disparition à la gendarmerie et commencent à placarder des affiches dans tout le voisinage. C'est alors que le téléphone sonne. Une voix "jeune" les informe qu'elle est en possession de leur chienne.

"Il la faisait pleurer pour que je l'entende", raconte le maître. "Il a demandé une rançon sans quoi il l'éclaterait contre un mur."

Le ravisseur réclame 500 euros, petite particularité, payés en bons d'achat Néosurf - un système de carte qui permet de régler des achats sur Internet. Une fois en possession des codes, l'inconnu utilise les cinq bons de 100 euros en moins de cinq minutes puis rappelle les propriétaires du chiot pour leur demander de descendre devant leur maison.

"En faisant le tour de la propriété, j'ai entendu des jappements et plus je m'approchais de la maison, plus ils étaient perceptibles", décrit la maîtresse de Myrtille. Elle retrouve finalement le chien enfermé dans l'armoire de la chambre à coucher.

L'auteur n'a pas été identifié

L'auteur du kidnapping n'a pour le moment pas pu être identifié. Myrtille est aujourd'hui en bonne santé et fait le bonheur quotidien de ses propriétaires. Qui ont tout de même pris la décision de ne plus la laisser seule dans le jardin.

Claire Rodineau