BFMTV

Grève au collège Henri Barbusse de Vaulx-en-Velin: "pas d'avancées" après la rencontre au rectorat

Les professeurs du collège Henri Barbusse sont en grève depuis la rentrée.

Les professeurs du collège Henri Barbusse sont en grève depuis la rentrée. - BFM Lyon

Une délégation des professeurs du collège Henri Barbusse a été reçu ce vendredi matin, comme annoncé hier sur BFM Lyon. Une rencontre qui n'a pas permis de trouver une solution, selon les syndicats.

Un début de dialogue mais "pas d'avancées", selon les syndicats du collège Henri Barbusse, de Vaulx-en-Velin. Une délégation de professeurs a été reçue ce vendredi matin au rectorat alors que les professeurs de l'établissement font désormais grève depuis une semaine pour dénoncer des classes surchargées. 

Les professeurs de ce collège classé REP+ s'inquiètent depuis la rentrée de voir leurs classes dépassées le seuil des 24 élèves. Elles atteindraient désormais 26 élèves en moyenne selon les niveaux car l'académie "refuse de compter dans les effectifs les élèves à besoin particulier (Segpa, élèves en difficultés scolaires 'persistantes et importantes' et Upe2A, élèves non francophones", selon un communiqué des professeurs.

Pas de moyens supplémentaires

Vendredi, au cours de la réunion, le rectorat s'est finalement engagé à prendre en compte tous les élèves selon les professeurs présents. Cependant, l'établissement ne recevra pas de moyens supplémentaires, comme le réclament les grévistes.

Mickaël Goyot, professeur de mathématiques et représentant syndical CNT, dénonce un tour de passe-passe.

Le rectorat "nous a dit qu'on avait déjà des moyens et qu'il n'y avait pas de solution qui pouvait être apportée et qu'il fallait qu'on fasse à moyen constant", déplore le professeur. 

Le collège encore en grève lundi?

Même constat d'échec pour André Voirin, professeur d'histoire-géographie et membre du SNES. "On nous a répondu 'débrouillez-vous avec les moyens très importants qu'on vous a déjà donné' (...) Pour le moment, il n'y a pas eu d'avancées, on a rien obtenu de concret. Nous sommes toujours dans la situation qui prévalait lundi". 

Les professeurs grévistes du collège Henri Barbusse doivent maintenant se réunir dans la journée pour décider de la suite du mouvement. 

Benjamin Rieth