BFMTV

Gilets jaunes: les blindés de la gendarmerie déployés à Paris

Une douzaine de "VBRG", véhicules blindés de la gendarmerie, ont été déployés sur plusieurs points stratégiques de la capitale.

Comme l'avait expliqué Edouard Philippe lors de son allocution au 20h de TF1 en cours de semaine, une douzaine de véhicules blindés de la gendarmerie ont été déployés à Paris ce samedi en marge de la nouvelle manifestation des gilets jaunes. Tôt ce matin, ils ont été aperçus à proximité de plusieurs points stratégiques de la capitale dont Bastille, Concorde et les Champs-Elysées.

Le Premier ministre avait justifié leur utilisation en invoquant "une mobilisation exceptionnelle" des forces de l'ordre, face aux risques de violences: 89.000 fonctionnaires sont mobilisés, dont 8.000 à Paris.

Mission dissuasive

Leur fonction principale est d'accompagner les agents mobilisés dans le maintien de l'ordre. Ils ont également une mission dissuasive et permettent de repousser les manifestants potentiellement violents. Grâce à un système de chasse-neige également appelé "lame", ils permettent également aux forces armées de détruire des barricades.

Ce blindé "possède des équipements lui permettant le contre-tir sous tourelle, le tir de grenades lacrymogènes sous tourelle, la diffusion de gaz lacrymogène", précise encore le site du ministère des Armées

Première utilisation à Paris

C'est la première fois que ce type de véhicules est utilisé à Paris, ils n'avaient été engagés que pour l'intervention à Notre-Dame-des-Landes et en Outre-Mer, où la barricade est souvent utilisée comme mode d'action.

Alexandra Gonzalez avec H.S.