BFMTV

Gers: le pyromane interpellé appelait lui-même les pompiers

-

- - Breizhtao / Flickr

Selon ses propres aveux, le suspect serait frustré de ne jamais avoir pu intégrer le corps des sapeurs-pompiers.

Le 3 septembre dernier, un homme d’une quarantaine d’années a été interpellé non-loin d’Auch, dans le Gers. Il est suspecté par les gendarmes de la COB (Communauté de Brigade) d’être à l’origine des nombreux incendies qui avaient touché la région entre le 19 juin et le 30 août dernier. Comme le souligne La Dépêche, l’homme a été repéré par le travail conjoint de la cellule d’identification criminelle, de la N'Tech (les cybers enquêteurs de la gendarmerie) et de la brigade de recherches d’Auch.

Le mode opératoire du présumé pyromane restait invariablement le même. Sur des petits chemins qu’il rejoignait en voiture, ce dernier allumait différents petits feux à l’aide de son briquet. Quelques minutes plus tard, l’homme revenait sur les lieux de son forfait pour s’assurer que les incendies avaient bien pris. Pire encore, le suspect poussait le vice jusqu’à appeler lui-même les pompiers et les avertir…

Au total, le gardé à vue reconnaît huit départs de feu cette année, en plus de treize autres plus anciens, perpétrés entre 2015 et le début de l’année 2017. Aux gendarmes, l’homme explique opérer sous le coup de l’alcool et céder à des pulsions. Durant ses différentes auditions, il avoue également être frustré de n’avoir jamais pu intégrer le corps des sapeurs-pompiers.

Relâché le lendemain de son arrestation, le pyromane sera convoqué ultérieurement par le tribunal de grande instance.

Hugo Septier