BFMTV
Société

Etat d'urgence: 104 assignations à résidence prononcées et 168 perquisitions administratives

Bernard Cazeneuve

Bernard Cazeneuve - AFP

Les forces de l'ordre ont mené dans la nuit de dimanche à lundi 168 perquisitions administratives, dans le cadre de l'état d'urgence décrété après les attentats de Paris, perquisitions qui ont conduit à 23 interpellations et à la saisie de 31 armes, a annoncé Bernard Cazeneuve.

Toujours dans le cadre de l'état d'urgence en vigueur depuis vendredi soir, le ministre a déjà prononcé au cours des dernières 48 heures "104 assignations à résidence" à l'encontre "d'individus qui font l'objet d'une attention particulière de nos services", a ajouté le ministre de l'Intérieur lors d'une conférence de presse.

"Celui qui s’en prend à la République, la République le rattrapera. Elle sera implacable avec ses complices et ceux qui l’on endoctriné", a-t-il conclu. "Les terroristes ne détruiront jamais la République, car c’est la République qui les détruira."

la rédaction avec AFP