BFMTV

En Vendée, un retraité apprend son décès par son opérateur téléphonique

Image d'illustration

Image d'illustration - KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Un retraité de 74 ans a reçu chez lui un courrier de condoléances lui annonçant sa propre mort de la part de son opérateur téléphonique. Il s'agirait d'une "erreur technique".

Un habitant du Boupère, petite commune située près des Herbiers, en Vendée, a eu la drôle de surprise de voir ses contrats résiliés par son opérateur téléphonique à son retour de vacances. L'homme de 74 ans s'est alors rendu à l’agence Orange, son opérateur, pour obtenir des explications. Sur place, le conseiller évoque un "problème technique".

L'opérateur téléphonique avait malencontreusement enregistré le décès de son client et ainsi résilié ses abonnements. Le lendemain de sa visite à l'agence, le retraité a même reçu, à son domicile, une lettre d’Orange lui présentant des condoléances pour sa propre mort, raconte Ouest-France.

Orange a confirmé au quotidien régional qu'il s'agissait d'une "erreur technique", d'autant que l'opérateur doit réceptionner un certificat de décès et un courrier indiquant clairement la volonté de résilier la ligne avant d’entamer toute procédure. "Ce client a demandé une facture détaillée. Le dossier a été mal orienté et est parti en décès", a expliqué Delphine Escure, responsable de la communication chez Orange.

M.P