BFMTV

Églises protégées par des musulmans: plainte de SOS Racisme contre Ménard

Le maire de Béziers, Robert Ménard, va être attaqué par SOS Racisme pour ses propos sur les "gardes musulmanes".

Le maire de Béziers, Robert Ménard, va être attaqué par SOS Racisme pour ses propos sur les "gardes musulmanes". - AFP

SOS Racisme a fait savoir qu’elle allait porter plainte contre le maire apparenté FN de Béziers, Robert Ménard, qui s’en était pris à l’initiative de musulmans venus protéger une église dans sa commune pendant la messe de Noël.

"Robert Ménard s'illustre une fois de plus dans la volonté d'attiser la haine envers les musulmans, collectivement qualifiés de pyromanes par le maire de Béziers", a dénoncé SOS Racisme dans un communiqué publié samedi soir.

"Depuis quand les pyromanes protègent des incendies?", avait écrit Robert Ménard dans un communiqué posté samedi sur le site de la ville de Béziers. "Une garde musulmane 'protégeant" une église catholique. Contre qui? Des hordes de moines bouddhistes ? Des chamans sibériens? Oui, de qui se moque-t-on ? Et où va ce pays?"

Plus d'un mois après les attentats du 13 novembre, les traditionnelles messes de Noël s'étaient déroulées dans un contexte très tendu. Près de 120.000 policiers et militaires avaient été déployés dans toute la France pour sécuriser les églises. Des musulmans s'étaient portés volontaires dans toute la France, dont à Béziers, pour surveiller les édifices pendant la messe de minuit.

C. P.