BFMTV

Le "dab" de rentrée des étudiants de Besançon tourne au fiasco

Un expert du "dab" exécutant correctement la figure (image d'illustration)

Un expert du "dab" exécutant correctement la figure (image d'illustration) - Youtube

Rentrée chahutée pour les étudiants de l'IUT information-communication de Besançon. Ces derniers ont souhaité immortaliser cette nouvelle année scolaire par un "dab" géant, mais le geste a été mal exécuté...

Rentrée mouvementée à l'IUT information-communication de Besançon. Si les étudiants ont voulu marquer le début de cette nouvelle année scolaire avec un immense "dab" - ce nouveau pas de danse à la mode issu de la culture rap/hip-hop américaine - dans l'amphithéâtre, l'initiative a tourné au fiasco. 

Car le geste - qui consiste à tendre un bras dans un sens, le front collé sur l'autre bras replié, tout en bougeant au rythme de la musique - peut, s'il est mal exécuté, être confondu avec un salut nazi ou une "quenelle". Et c'est ce qu'il s'est passé pour ces étudiants. Leur photo, publiée jeudi sur Twitter, n'a pas eu l'effet escompté.

L'image a fait le tour des réseaux sociaux et suscité de nombreuses réactions d'internautes indignés, qualifiant la photo de "gênante" et évoquant un "malaise".

Face à la polémique, l'école a réagi, se disant "désolée que la photo ait pu offenser" et regrettant que l'image ait été "prise sous un mauvais angle".

Quelques heures plus tard, la controverse se poursuivant, l'IUT de Besançon a décidé de retirer le "tweet malencontreux".

D'autres internautes se sont surtout indignés que pas un seul de ces jeunes gens n'ait réussi à exécuter convenablement ce pas de danse, popularisé par Paul Pogba, Rihanna et même pratiqué par Hillary Clinton.

Ce dont semblent conscients les étudiants de l'IUT qui se sont sortis de cette polémique avec un trait d'humour, expliquant qu'ils allaient "demander de ce pas des cours à Paul Pogba".

C.H.A.