BFMTV

Déconfinement: la Métropole de Lyon installera des distributeurs de gel dans "l'ensemble des lieux publics"

David Kimelfeld compte installer des distributeurs de gel hydroalcoolique ou de masques dans l'ensemble des lieux publics.

Du gel et des masques bientôt à disposition dans les rues de la métropole de Lyon. Invité de BFM Lyon ce jeudi, le président de la métropole David Kimelfeld a affirmé qu'il "faudra installer - et nous allons le faire - des distributeurs de gel hydroalcoolique sur l'ensemble des lieux publics". 

"A une époque, on installait des défibrillateurs dans tous les lieux publics. Il faut faire pareil avec des distributeurs de gels et sans doute de masques pour se préparer au déconfinement ou à l’éventualité d’un rebond" de l'épidémie, a poursuivi le président de la métropole de Lyon. 

Des distributeurs dans les transports en commun

David Kimelfeld a rappelé par ailleurs avoir commandé 2 millions de masques à destination des habitants. "Nous allons travailler en étroite collaboration avec les maires pour les distribuer" a-t-il ajouté, mettant en garde contre une crise qui pourrait encore durer plusieurs semaines. 

S'il n'envisage pas rendre obligatoire le porte du masque dans les transports en commun - "c'est assez difficile" - David Kimelfeld assure que "tout le monde va avoir envie d'en porter un" lors du déconfinement. "Les gens sont responsables dans leur grande majorité (...) il faut faire en sorte que chacun puisse utiliser un masque dès qu'il le souhaite". 

Mercredi, Fouziya Bouzerda, la présidente du Sytral, a jugé "nécessaire" le port du masque dans les transports en commun lyonnais lors d'une conférence de presse, alors que le réseau devrait passer à 80% du trafic TCL le 11 mai. L'élue a ainsi annoncé la possibilité de mettre en place de distributeurs automatiques dans les principales stations de métro. Une expérimentation de bornes automatiques sans contact de désinfectant pour les mains doit par ailleurs être menée à la station Part-Dieu.

Pour "regagner la confiance des usagers", des nouveaux systèmes de désinfection des véhicules doivent aussi être testés, avec notamment des lampes UV et un nettoyage à la vapeur sèche intégrant du virucide. 

Benjamin Rieth