BFMTV

Coronavirus: deux écoles fermées en Haute-Savoie pour des dépistages

BFMTV

Onze personnes ont été hospitalisées dans la nuit de vendredi à samedi, après avoir été en contact avec un ressortissant britannique de retour de Singapour, qui a séjourné dans un chalet de la commune de Contamines-Montjoie (Haute-Savoie).

Cinq nouveaux cas de coronavirus ont été annoncés ce samedi par la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur le sol français. Ils ont été hospitalisés à Lyon, Saint-Etienne et Grenoble, après avoir été en contact avec un ressortissant britannique de retour de Singapour, qui a séjourné dans un chalet de la commune de Contamines-Montjoie (Haute-Savoie). Parmi eux, un enfant de 9 ans qui a été scolarisé dans la commune

Lors d'une conférence de presse, ce samedi en début d'après-midi, Jean-Yves Grall, le Directeur de l'Agence régionale de la santé Auvergne-Rhône-Alpes, a annoncé que les deux écoles que l'enfant a fréquentées vont être fermées "la semaine prochaine pour permettre de plus grandes investigations et d'avoir le temps d'analyser la situation".

"Un certain nombre de dispositions vont être prises par rapport aux parents et aux enfants. Un courrier de l'Education nationale va partir très vite pour donner les conduites à tenir dans ce cadre-là", a-t-il également ajouté.

Une cellule de crise mise en place

Onze personnes, dont les cinq cas positifs et six contacts proches du ressortissant britannique, résidaient dans le même chalet que lui, a souligné Agnès Buzyn ce samedi matin. L'état clinique de ces personnes "ne présente aucun signe de gravité".

Une cellule de crise a été mise en place, vendredi soir, par l'Agence régionale de la santé d'Auvergne-Rhône-Alpes. Un numéro de téléphone spécifique a également été ouvert en local pour répondre aux questions des personnes concernées. Il s'agit du 0.800.100.379. 

Une enquête d'investigation internationale a été lancée pour évaluer les risques de contamination et retracer les contacts étroits des cas confirmés, a indiqué le directeur général de la Santé Jérôme Salomon.

Clément Boutin