BFMTV

Chelles: un homme sans papiers régularisé après avoir sauvé une femme d'une agression

Les chiffres publiés le 19 avril se basent sur le nombre de dépôts de plainte.

Les chiffres publiés le 19 avril se basent sur le nombre de dépôts de plainte. - AFP

Algérien âgé de 49 ans, Abderrahim Aissaoui a été récompensé par la préfecture de Seine-et-Marne pour avoir sauvé une jeune femme victime d'une agression Chelles, le 30 mai dernier.

C'est l'histoire d'un "acte héroïque", comme le qualifie lui-même le préfet Seine-et-Marne, Thierry Coudert. Dans un communiqué publié ce mardi, la préfecture a annoncé qu'elle accordait "à titre exceptionnel un titre de séjour vie privée familiale" à la famille d'Abderrahim Aissaoui, Algérien de 49 ans, auteur d'un "geste de bravoure" le 30 mai dernier.

Il est près de 21 heures quand une femme est agressée dans le bois de la Montagne, à Chelles (Seine-et-Marne), par un homme armé d'un "long couteau", poursuit la préfecture. Abderrahim Aissaoui, qui se promenait avec ses enfants, entend des cris et décide de porter secours à la victime.

Abderrahim Aissaoui est parvenu à faire fuir l'agresseur avant de prévenir la police et d'aider la victime jusqu'à l'arrivée des secours. Le suspect, âgé de 22 ans, a pu être interpellé quelques heures plus tard, avant d'être mis en examen, rapporte Le Parisien.

"C'est un rêve"

"J'ai reçu un coup de fil de la préfecture ce mardi pour me dire que je suis convoqué ce jeudi pour recevoir une carte de séjour, s'est réjoui Abderrahim Aissaoui auprès du Parisien. C'est un rêve et en plus ça tombe le jour de mon anniversaire!"

Avec ce titre de séjour, le quadragénaire va pouvoir de nouveau se mettre en recherche d'un emploi. Décrit comme "couturier de métier" par les associations Familles Laïques de Melun et Droit au logement 77, "il a fabriqué à lui tout seul à titre bénévole à Melun, La Rochette, Avon et Vaux-le-Pénil 400 masques" distribués gratuitement.

Mélanie Vecchio avec Florian Bouhot