BFMTV

Charente-Maritime: des huîtres arôme framboise bientôt commercialisées

Illustration. Le procédé est unique au monde

Illustration. Le procédé est unique au monde - XAVIER LEOTY / XL / AFP

Un jeune ostréiculteur produit des huîtres parfumées à la framboise, au gingembre, à l'échalote ou au muscat. D'autres déclinaisons sont en préparation.

"C'est une première mondiale." Après quatre années de travail, Joffrey Dubault, un ostréiculteur de 29 ans, est parvenu à produire des huîtres aromatisées... à la framboise, au gingembre, à l'échalote, ou encore au muscat. "Ça n'a jamais été fait !", assure-t-il au Parisien.

So'ooh, son entreprise, a reçu les autorisations nécessaires pour commercialiser ses premières bourriches, indique Le Parisien. Elles seront expédiées dès la semaine prochaine.

Truffe et chocolat

Joffrey Dubault a breveté le procédé qui nécessite seize étapes. Les huîtres sont ramassées et placées dans des bacs de 400 litres contenant les arômes, explique l'ostréiculteur de Dolus-d'Oléron.

"Elles filtrent cette eau en quelques heures, cela varie en fonction des arômes. Il s'agit vraiment d'un cycle naturel, nous n'intervenons à aucun moment sur le produit."

Le jeune homme prévoit de créer d'autres arômes pour ses huîtres, comme la truffe et le chocolat "pour des opérations spéciales, à Noël ou pour la Saint-Valentin". L'arôme citron, en revanche, lui résiste encore, précise Le Parisien. "Le goût n'est pas assez prononcé. Mais ça n'est qu'une question de temps!"

Marché asiatique

Joffrey Dubault vise surtout le marché asiatique et aurait déjà été approché par des clients italiens, canadiens, ukrainiens et américains. "Le marché français ne sera pas porteur", estime-t-il.

"L'intérêt, c'est de se démarquer, de ne pas faire comme tout le monde. Les gens achètent déjà des eaux et des yaourts aromatisés, et ça ne choque personne."

Les consommateurs d'huîtres aromatisées devront payer "15 à 25% plus cher" par rapport aux bourriches classiques.

J.P.