BFMTV

Caroline Fourest prise à partie par des manifestants anti-mariage homo

Des militantes du Femen ont été embarquées par la police.

Des militantes du Femen ont été embarquées par la police. - -

La journaliste a été prise à partie lors de la manifestation contre le mariage pour tous, organisée par l’organisation proche des catholiques intégristes Civitas. Des militantes du Femen ont été embarquées par la police.

Second jour de manifestations contre le mariage pour tous. Après le défilé de samedi qui a réuni plus de 100.000 personnes samedi, la manifestation de dimanche est organisée cette fois par l’institut Civitas, proche des catholiques intégristes.

Des incidents ont eu lieu en marge de la manifestation, qui réunit plusieurs milliers de personnes à Paris. La journaliste et essayiste Caroline Fourest aurait été prise à partie par des manifestants.

"Une dizaine de militantes des Femen avaient décidé de faire une protestation pacifique et drôle, d'arriver habillées en nonnes avec des slogans humoristiques, et quand elles se sont avancées vers les manifestants, des types les ont pris en chasse, déchainés", a raconté Caroline Fourest.

"J'ai été tabassée"

"Les filles ont pris des coups dans toutes les parties du corps", ainsi que des journalistes qui les avaient filmées, a-t-elle ajouté.

"J'ai été tabassée d'abord parce que je filmais, ils m'ont mise à terre, mon bonnet est tombé, là ils m'ont reconnue et ils m'ont poursuivie, insultée et retabassée", a relaté Caroline Fourest, disant avoir "pris des coups dans les côtes, dans le genou et dans le poignet".

Le sénateur de Paris et porte-parole du PS David Assouline a affiché son soutien à la journaliste sur Twitter : "Solidarité avec C. Fourest jetée à terre et rouée de coups de pied par des manifestants anti-mariage gay d'extrême-droite (GUD)", a-t-il écrit.

Caroline Fourest et les militantes du Femen auraient été embarquées par les CRS.

A.K. avec AFP