BFMTV

Accident de TER: deux blessés toujours hospitalisés

BFMTV

Deux personnes blessées mercredi lors de l'accident d'un TER à l'est de Montpellier sont toujours hospitalisées jeudi après-midi, dont un homme pris en charge "en état d'urgence absolue" mais dont "le pronostic vital n'est plus engagé", a indiqué à l'AFP le procureur de Montpellier. 

Ce jeune homme avait été éjecté du train lorsque le TER a percuté un pin tombé sur la voie. L'autre personne avait été blessée légèrement, comme six autres blessés qui sont sortis de l'hôpital.

Une enquête en flagrance pour "blessures involontaires" a été ouverte par le parquet de Montpellier, a précisé Christophe Barret. Elle vise à déterminer les causes de la chute de l'arbre, situé sur un terrain privé, afin de décider d'éventuelles responsabilités pénales. 

Les bandes du train - l'équivalent des boîtes noires des avions - doivent être expertisées dans le cadre de l'enquête confiée à la gendarmerie. Mais Christophe Barret a tenu à souligner que la vitesse du train n'était sans doute pas de 140 km/h comme indiqué par plusieurs médias, mais plus proche de 90 km/h, sur un tronçon où la vitesse maximale autorisée est de 160 km/h. "Il n'y a pas de mise en cause ni du matériel ni du conducteur", a-t-il rappelé. 

V.R. avec AFP