BFMTV

1000 chaises vides au bassin de La Villette: commerces et restaurants alertent sur leurs difficultés

Avec cette installation, le collectif Canal 19, qui regroupe une vingtaine d'établissements culturels, de bars et de restaurants du bassin, souhaite interpeller sur la situation compliquée qu'ils vivent actuellement.

Le déconfinement a débuté depuis plus d'une semaine à Paris, mais les bars et les restaurants de la capitale restent fermés. S'ils devraient en savoir plus quant à leur réouverture d'ici la fin du mois de mai, le collectif Canal 19, dans le 19e arrondissement de Paris, a d'ores et déjà décidé d'interpeller sur la situation compliquée que vivent ces commerces.

Ce mardi, ce collectif qui regroupe une vingtaine de bars, de restaurants et d'établissements culturels du bassin de La Villette a ainsi décidé d'installer un millier de chaise vides le longs des quais de Seine et de Loire. "Une installation qui correspond au mouvement européen des chaises, initié par la Grèce et l'Italie, suivi par l'Allemagne et la Belgique", a expliqué à BFM Paris Sébastien Martineau, gérant de la péniche Antipode et membre de Canal 19. "C'est la première fois que ça se fait en France, et ça se fait à Paris 19."

"Les chaises vides symbolisent les différents acteurs du bassin de La Villette, les bars, les restaurants, les espaces culturels", ajoute-t-il. Ça correspond aussi à toutes les personnes qui contribuent toute l'année à nous soutenir et à faire que la vie économique et culturel fonctionne autour de ce bassin."

Sur les nombreuses chaises disposées le long du bassin ont également été placardés des messages à destination du gouvernement ou de la mairie de Paris, à qui les établissement du collectif réclament de l'aide et des comptes. "Arrêtez de nous mener en bateau", peut-on par exemple lire, ou encore: "Hidalgo, tiens tes promesses et autorise nous à aménager l'espace public pour compenser l'espace perdu."

Paris Plages, "source d'inquiétude"

L'arrivée de l'été et de Paris Plages, maintenu pour l'heure, n'est pas forcément une bonne nouvelle pour les membres du collectif. "Pour nous c'est plutôt une source d'inquiétude", explique Sébastien Martineau. Dans ce contexte de fragilité économique, ils craignent notamment de devoir subir la concurrence des buvettes, dès leur réouverture.

"On demande à la mairie de nous intégrer dans ce dispositif de Paris Plages et de permettre un aménagement de l'espace public pour les bars, restaurants et les lieux culturels du bassin", détaille Sébastien Martineau. 

Parmi leurs revendications, ils souhaitent remplacer les palissades aux abords de leurs établissements proches de Paris Plages, pouvoir bénéficier d'une signalétique mettant en avant les établissements de restauration du bassin ou encore pouvoir agrandir les terrasses avec l'accès au quai. 

Canal 19 réclame une intégration à Paris Plages

Le collectif s'interroge également sur "le maintien de certaines activités, comme la baignade", déclare Sébastien Martineau. 

Pour le collectif Canal 19, une manière d'aider les acteurs du bassin de La Villette serait de les autoriser à intégrer le dispositif Paris Plages - dont le maintient a été annoncé malgré l'épidémie de Covid-19 - après ce début d'année morose.

"On est absolument pas contre Paris Plages, on prend cette nouvelle avec beaucoup d'inquiétude. On est très dubitatif par rapport au maintien de certaines activités comme la baignade. On demande à la mairie d'écouter nos revendications, à savoir de nous intégrer dans ce dispositif Paris Plages et de nous permettre un aménagement de l'espace public pour tous. Y compris pour les bars, les restaurants et les lieux culturels du bassin.

Juliette Mitoyen