BFMTV

Une étude suggère que des éruptions de boue ont pu surgir du sous-sol de Mars

La planète Mars (Photo d'illustration)

La planète Mars (Photo d'illustration) - NASA

Une nouvelle étude du CNRS publiée ce lundi souligne que des éruptions de boue pourraient avoir surgi de la planète Mars il y a "quelques millions, voire milliards d'années".

Lave ou boue ? Certains reliefs de la planète Mars que l'on a interprété comme étant le fait d'anciennes coulées de lave pourraient tout aussi avoir été façonnés par de la boue, selon une étude publiée lundi dans Nature Geoscience.

Pour en arriver à ces conclusions, une équipe internationale de chercheurs a étudié la propagation de la boue dans la chambre martienne de l'Open University au Royaume-Uni où les conditions inhérentes à la planète rouge sont recréées.

De la boue impliquerait de l'eau

Soit une pression atmosphérique 150 fois plus faible que sur Terre, et des températures le plus souvent négatives. Or dans ces conditions, "la boue se comporte de la même manière que certaines coulées de lave terrestres et formant de nombreux plis", détaille un communiqué du CNRS.

"Les coulées visibles sur les images de Mars que nous interprétons comme étant de la lave pourraient donc également être de la boue" séchée, explique à l'AFP Susan Conway, chercheuse CNRS et coauteure de l'étude. 

Et ces coulées de boue, datant de "quelques millions, voire milliards d'années", n'auraient pu se former sans circulation d'eau, "de beaucoup d'eau", sous la surface de Mars, précise la spécialiste.

Jeanne Bulant avec AFP