BFMTV

Séisme de 7,5 en Indonésie, alerte au tsunami

Un centre commercial effondré à Palu, en Indonésie, après qu'un séisme de magnitude 7,5 a frappé l'île le 27 septembre 2018.

Un centre commercial effondré à Palu, en Indonésie, après qu'un séisme de magnitude 7,5 a frappé l'île le 27 septembre 2018. - BPNB - AFP

D'importants dégâts matériels ont déjà été constatés après le tremblement de terre estimé à 7,5 sur l'échelle de Richter par l'USGS. Un tsunami a déferlé sur les côtes indonésiennes après le séisme.

L'Indonésie a été secouée ce vendredi par un séisme d'une magnitude estimée à 7,5 sur l'échelle de Richter par l'USGS, l'organisme américain chargé de la surveillance de l'activité sismique. Les autorités indonésiennes font elles état d'un tremblement de terre de magnitude 7,7. L'épicentre du séisme est situé à 10km de profondeur à quelque 80km au nord de Palu, dans l'île des Célèbes.

Une première secousse a tué au moins une personne dans la même région, rapporte l'AFP. 

"Nous avons reçu des indications selon lesquelles plusieurs bâtiments ont été détruits dans le tremblement de terre", a indiqué le porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes indonésienne Sutopo Purwo Nugroho. "Les habitants ont paniqué et se sont enfui de leurs maisons", a-t-il dit selon un communiqué.

Des images diffusées par l'agence montrent un centre commercial très endommagé dans la ville de Palu avec au moins un étage effondré. D'autres photos témoignent de dégâts importants sur des bâtiments ainsi que sur des routes et des trottoirs fissurés. Des équipes de secours ont été envoyées dans les zones les plus touchées, a précisé le responsable. 

Tsunami quelques heures après le séisme

Un tsunami a déferlé sur les côtes indonésiennes quelques heures après le séisme, apparemment après que l'agence nationale de gestion des catastrophes a levé l'alerte. 

Ce séisme est d'une magnitude plus importante que la série de violents tremblements de terre qui ont fait plus de 500 morts et environ 1.500 blessés en août sur l'île de Lombok, voisine de Bali.

Le 26 décembre 2004, l'Indonésie avait été frappée par une série de séismes dévastateurs, dont l'un d'une magnitude de 9,1 sur l'île de Sumatra. Ce tremblement de terre avait créé un vaste tsunami qui avait tué 220.000 personnes dans la région, dont 168.000 en Indonésie.

L.A., avec AFP