BFMTV

Powermetrix: votre consommation d'énergie passée au crible

Un outil d'analyses unique en son genre développé par WattGo passe donc en revue les usages d'un panel représentatif de 1.000 foyers.

Un outil d'analyses unique en son genre développé par WattGo passe donc en revue les usages d'un panel représentatif de 1.000 foyers. - -

Savez-vous que la veille de nos appareils électriques et électroniques représente 20 % de notre facture totale? Plus d'un milliard d'euros de pouvoir d'achat des Français. Powermetrix a décidé de se pencher sur nos habitudes. Cette société compte bien devenir le Médiamétrie de l'Energie.

La société Powermetrix part d'un constat très simple: le comportement influe beaucoup sur la consommation électrique. En y regardant de plus près, il sera possible de réaliser des économies d'énergie efficaces. Un outil d'analyses unique en son genre développé par WattGo passe donc en revue les usages d'un panel représentatif de 1.000 foyers. Leur consommation est mesurée toutes les cinq secondes par des capteurs optiques posés sur le compteur.

Les professionnels sont évidemment séduits par le principe. La réglementation impose une baisse des consommations de plus 20 % à l'horizon 2020. Nous en sommes très loin. Et quand la demande est trop forte, l'électricité nucléaire ne suffit plus. On fait appel à d'autres acteurs et ce sont des centrales à fioul ou à charbon qui s'activent. Conséquence: des émissions de CO2 supplémentaires dans l'atmosphère. Le principe de l'effacement de la consommation en cas de risque de déséquilibre est de plus en plus privilégié.

Pour beaucoup l'expression semble bien obscure. En résumé, il s'agit de ne pas consommer d’électricité pendant une certaine durée, ou bien de reporter sa consommation. Un signal de RTE, le réseau de transport d'électricité et la décision est prise. Le principe est connu des industriels. Il est encore en cours d'expérimentation chez les particuliers. Avec l'outil d'évaluation de Powermetrix, la donne change. On comprend mieux pourquoi RTE est l'un des premiers clients de la jeune entreprise. Les collectivités locales sont aussi séduites. Ainsi en Bretagne une réflexion est engagée: comment devenir un territoire à énergie positive?

Déjà des ambitions européennes

La grande valeur ajoutée de Powermetrix est son analyse sociétale. UFC Que Choisir peut ainsi en savoir plus sur les usages de consommation. L'Agence France Presse a également conclu un accord avec la société. C'est ainsi qu'une étude est sortie en avril dernier sur la précarité énergétique. Il en ressort que près de 11 % des Français, soit plus de 3 millions de foyers et le double de personnes reconnaissent avoir eu récemment des difficultés à payer leur facture d'électricité. Les foyers "précaires" sont, en effet, beaucoup plus équipés (33 %) de chauffages d'appoint très gloutons en énergie que les autres foyers (24%).

Et les difficultés à honorer sa facture d'électricité concernent presque autant ceux qui se chauffent à l'électricité (13 %) que ceux qui se chauffent "par un autre moyen" (11 %), c'est à dire au gaz, fioul, bois... De son côté l'Insee définit la précarité énergétique comme le fait de consacrer plus de 10% de ses revenus à sa facture d'énergie, ce qui concerne d'après ses données 3,8 millions de foyers. Nous savons finalement encore peu de choses sur nos usages de consommation: par exemple faut-il baisser son chauffage ou le maintenir à température constante quand on est absent? Le choix dépend en fait beaucoup du type de logement.

Le modèle de Powermetrix n'a pas d'équivalent. A tel point que la société à peine lancée envisage déjà le marché européen, la Grande-Bretagne, la Belgique, l'Allemagne ou encore la Suisse. Le marché des études sur l'énergie avoisine les 100 millions d'euros en Europe. La jeune entreprise espère en couvrir 10 % d'ici à trois ans.

Nathalie Croisé de BFM Business