BFMTV

La sonde New Horizons passe au plus près de Pluton

La sonde américaine New Horizons est arrivée près de Pluton après neuf ans de voyage.

La sonde américaine New Horizons est arrivée près de Pluton après neuf ans de voyage. - NASA - John Hopkins University - AFP

La sonde New Horizons dispose de quelques heures pour analyser la surface et l'atmosphère de Pluton, relever sa température et prendre la planète naine en photos, avant de continuer sa  route.

Ce survol historique va permettre d'en apprendre beaucoup sur Pluton, la planète naine. La sonde spatiale New Horizons, lancée par la Nasa en 2006, est passée ce mardi au plus près de Pluton. Avec 2.300 kilomètres de diamètre, Pluton est plus petit que notre Lune et sa masse 500 fois plus faible que celle de la Terre.

Lancée à plus de 49.300 km/h, après un voyage de 9 ans, et 5 milliards de kilomètres parcourus, New Horizons est passée à seulement 12.430 km de Pluton à exactement 11h49 GMT, a précisé l'Agence spatiale américaine.

Ce passage symbolique a été accueilli par des cris de joie des techniciens, de leurs familles et de centaines d'invités dans les locaux de la Nasa où est gérée cette mission, à Laurel, en banlieue de la capitale Washington.

Une planète naine dont on sait peu de choses

L'atmosphère entourant Pluton, découverte en 1988, rend impossible la mise en orbite autour de la planète naine, ce qui force la sonde à une observation à distance. Durant une fenêtre de quelques heures, et malgré la faible luminosité aux abords de Pluton, New Horizons va devoir emmagasiner un maximum d'images et d'informations sur cette planète naine dont on sait pour le moment peu de choses. En 2006, l'Union astronomique internationale a retiré à Pluton son statut de planète vu sa petite taille qui l'apparente maintenant à la catégorie des planètes naines. Notre système solaire ne compte plus désormais que huit planètes.

La sonde poursuivra ensuite sa route pour aller observer la ceinture de Kuiper, un vaste amas de débris au-delà de l'orbite de Neptune. Elle dispose de sept instruments de mesures très performants. Elle doit scanner la surface de Pluton, analyser la composition de son atmosphère, sa géologie, relever la température à sa surface et prendre des photos. Malheureusement New Horizons, qui fait la taille d'un piano, n'est pas en mesure de communiquer en même temps qu'elle effectue ses analyses. 

Pas de nouvelles avant la fin de la journée

Les scientifiques de la Nasa devront donc attendre la fin de journée pour recevoir un premier signal transmis par l'appareil indiquant que tout s'est déroulé comme prévu. Il existe un faible risque que la sonde, passant si près de Pluton, ne percute des débris en orbite autour de la planète naine, ce qui pourrait sérieusement l'endommager, voire la détruire. Le projet New Horizons a coûté environ 700 millions de dollars. Pluton, qui a cinq lunes, possède une atmosphère formée d'azote, un système complexe de saisons, des caractéristiques géologiques distinctes et est composée principalement de roches et de glace. La planète naine tourne autour du soleil en 247,7 ans. Elle pourrait aussi posséder un océan d'eau sous une épaisse couche de glace, tout comme sa lune Charon, où une atmosphère pourrait aussi exister.

A. D. avec AFP