BFMTV

Espace: Philae n'a pas rétabli le contact

Le robot Philae, posé sur la comète Tchouri ne répond plus aux scientifiques depuis des mois. La mission Rosetta va donc s’achever prématurément, mais les avancées de l’expédition sont nombreuses.

Philae n’a plus communiqué avec les scientifiques depuis le 9 juillet dernier. Ce petit robot, stationné sur la comète Tchouri depuis novembre 2014 semble définitivement silencieux. Deux fois par jours, les ingénieurs du CNES ont tenté de joindre le robot chargé d’étudier la comète. Le robot reste sans réponse, incapable de recharger ses batteries solaires.

"Il était prévu dans la mission initiale que le robot risquait de cesser de fonctionner quand la comète ce serait rapprochée du soleil, c’est probablement ce qui s’est produit, l’électronique n’a pas supporté la chaleur", explique à BFMTV Philippe Henarejos, journaliste scientifique.

Lors de son atterrissage mouvementé, le robot avait également rebondi avant de s’accrocher à une zone plus à l’ombre que le lieu initialement prévu. Désormais, Tchouri s’éloigne du soleil, rendant le redémarrage des batteries encore plus improbable.

 Des molécules découvertes sur Tchouri

Après son atterrissage, le petit robot avait tout de même pu communiquer pendant près de 60 heures des informations avec la Terre. Philae avait notamment pris de nombreuses photos et récolté des données scientifiques notamment sur des molécules organiques présentes sur la comète, des éléments précurseurs à la vie.

"C’est clairement un extraordinaire succès technique, un succès scientifique souligne Sylvestre Maurice, astrophysicien à l’université de Toulouse. Ces résultats sont étonnants, ils nous révèlent une comète beaucoup plus riche, beaucoup plus complexe que ce qu’on pensait. Il ne faut pas oublier que ce sont les comètes qui nous ont apporté une partie de l’eau de nos océans et pourquoi pas cette chimie organique qu’on a découvert grâce à Philae".

Malgré le silence de Philae, jamais une étude spatiale n’aura été aussi loin et le robot a tout de même rempli 80% de ses objectifs. Les analyses apportées par Philae sont encore loin d’avoir livré tous leurs secrets.
C. B avec Renaud Parquet